16.1 C
La Réunion
mardi 21 mai 2024

Crédit Agricole de La Réunion-Mayotte : des chiffres et des valeurs

Publicitéspot_img

Le bilan 2023 de la caisse régionale du Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte a été rendu public début avril.

D’année en année, le Crédit agricole consolide son modèle et perpétue son message, indicateur d’un engagement source de stabilité pour toute l’économie vu le poids de la banque, la première de l’île. Ainsi, en 2023, le Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte a apporté un soutien continu au financement de l’habitat avec 500 millions d’euros de réalisation, ce qui représente plus de 40 % de parts de marché sur les deux territoires. Il demeure l’une des rares banques qui distribuent le prêt à taux zéro gouvernemental et qui facilitent l’accès à l’habitat en ajoutant pour les primo-accédants la possibilité d’un prêt complémentaire.

Didier Grand, DG, Pascal Quineau, président du Conseil d’administration, Grégory Erphelin, DG de la Fédération nationale du Crédit Agricole, Xavier Renard, directeur Mutualisme Finance Logistique RSE du Crédit Agricole La Réunion-Mayotte.

L’engagement sociétal
Le Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte a créé un dispositif unique, baptisé Passerelle, pour ses clients confrontés à un accident de la vie (divorce, chômage, décès du conjoint ou d’un parent…). En 2023, 102 clients ayant rencontré de telles difficultés ont été accompagnés par le dispositif Passerelle : 82 % de ces situations ont connu une issue positive avec une remise en selle du sociétaire. La caisse régionale a réaffirmé sa présence dans les moments difficiles avec la mise en place de mesures spécifiques pour soutenir les clients ayant subi des dommages importants après le passage du cyclone Belal. Par ailleurs, le Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte soutient plus de 300 associations par an pour un budget de plus de 1,5 million d’euros, via notamment des initiatives locales (Fonds d’initiatives locales, fondation, tookets, mécénat, sponsoring, etc.).

L’engagement économique
Entre fin 2022 et fin 2023, la banque a conquis 16 351 nouveaux clients. Fin 2023, l’encours de collecte a atteint le niveau historique de six milliards d’euros, en progression de 4,17 % sur un an, un dynamisme porté par des taux ayant commencé leur remontée à la mi-2023. L’encours total des engagements, 6,5 milliards (+4,33 %), traduit son implication pour financer des projets de toute nature. Les crédits d’équipement pour les professionnels, agriculteurs et entreprises en particulier, ont bondi de 38,7 % en 2023. Depuis plus de vingt ans, l’assurance est le second métier du Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte. En 2023, plus de 20 000 contrats ont été souscrits.

INNOVATION ET CRÉATION D’ENTREPRISES

Connu pour le Village by CA et ses quelque 50 start-up acompagnées, le Crédit agricole mutuel La Réunion-Mayotte contribue à des voies plus classiques de la création d’entreprise. Une ligne de 6 millions d’euros a permis l’année dernière d’accompagner plus de 600 projets via ses partenariats avec l’ADIE, France Active et le réseau Initiative.

L’ANNÉE 2023 EN CHIFFRES
1,2 milliard de fonds propres.
958 collaborateurs.
180 administrateurs.
280 000 clients,
dont 37 318 entreprises.
142 800 sociétaires.

DE NOUVEAUX LOCAUX POUR L’AMARE

La construction de ces nouveaux locaux de l’association accueillant de jeunes mères en difficulté, dont une majorité de mineures, bénéficie d’un soutien de la Fondation Réunion Mayotte du Crédit agricole. La pose de la première pierre a eu lieu le 4 avril en présence notamment de Mgr Aubry et de Thérèse Baillif.

L’association AMARE (Accueil de la mère à La Réunion) est une association créée en 1983 qui gère un relais familial autorisé pour 32 places, relevant de la protection de l’enfance et, à ce titre, financé par le conseil départemental. Ce relais accueille des jeunes femmes enceintes ou avec enfant de moins de trois ans. Plus des deux tiers des jeunes accueillies à l’AMARE sont mineures et bénéficient d’une mesure de protection, judiciaire ou administrative. À la suite d’un travail de réflexion et de concertation avec les services du Département, l’AMARE est arrivée à la conclusion du besoin d’un investissement immobilier afin de garantir une meilleure qualité d’accueil pour les jeunes mères. Treize chambres supplémentaires seront ainsi disponibles grâce à ces nouveaux locaux.

De gauche à droite : Gaston Bigey, président de la Fondation Réunion Mayotte du Crédit Agricole, Delphine Silverio, directrice adjointe de l’Agence française de développement, Jimmy Bonmalais, président de l’association AMARé, Amel Ben Hassine, directrice de l’association AMARé, Madeleine Di-Tommaso du Département, direction Enfance Famille (cellule Établissements et Mesures), Marie-Annick Andamaye, 12e adjointe de la mairie de Saint-Denis, déléguée à la promotion Santé, Sébastien Debuschères, du Département, Direction Enfance Famille (cellule Établissements et Mesures).

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img