Eligible au Kap Numerik 2024
19 C
La Réunion
dimanche 3 mars 2024

La pêche des bichiques autorisée jusqu’en février

Publicitéspot_img

La période autorisée de pêche des bichiques a débuté le 1er septembre et s’achèvera le 29 février 2024. Depuis décembre 2021, une réglementation spécifique encadre l’activité de pêche des bichiques à La Réunion, avec notamment une période de six mois de fermeture pour favoriser le renouvellement de l’espèce, qui se fait de plus en plus rare.

De septembre à février inclus, seuls les pêcheurs qui se sont déclarés et ont été formellement autorisés par les services de l’État spourront pêcher le bichique. Depuis plus d’un an, les associations de pêcheurs travaillent sur des dossiers de demande d’autorisation environnementale et d’occupation temporaire pour l’entretien des canaux traditionnels sur 13 rivières, aidés par un accompagnement financier exceptionnel de l’État. Plusieurs options existent pour demander une autorisation de pêche. Pour les pêcheurs amateurs en eau douce qui achètent une carte de pêche auprès de l’Association départementale des pêcheurs amateurs aux engins et aux filets (ADAPAEF) et une licence auprès de la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL) ou les pêcheurs de loisir en rivière qui ont déclaré leurs vouves à la Direction de la mer sud océan Indien (DMSOI) : chaque pêcheur autorisé peut avoir deux vouves maximum et pêcher 3 kg maximum par jour, pour consommer au sein du foyer. Pour les pêcheurs professionnels en rivière, qui détiennent un permis de pêche à pied délivré par la DMSOI : chaque pêcheur autorisé peut avoir quatre vouves maximum par pêcheur professionnel, et a la possibilité de vendre le produit de sa pêche avec des notes de vente. Les marins pêcheurs professionnels en mer, qui ont fait vérifier leur filet moustiquaire par la DMSOI, sont également autorisés à vendre le produit de leur pêche avec des notes de vente au nom de leur navire.

Des contrôles réguliers
Les règles à appliquer pour chaque profil de pêcheur sont rappelées sur les sites internet de la DMSOI et de la DEAL. Les contrôles réguliers mis en place sur l’ensemble des cours d’eau de l’île permettront de vérifier que les pêcheurs ont bien fait les démarches nécessaires à l’exercice de l’activité et que leurs pratiques sont conformes à la réglementation. Les brigades seront particulièrement attentives au maintien d’un débit maximal dans le canal libre de la rivière (non pêché), aux pollutions des cours d’eau et aux circuits de commercialisation de cette ressource extrêmement lucrative. En effet, les bichiques, comme tous les produits de la pêche, ne peuvent être achetés qu’auprès d’un professionnel en règle, qui doit être en capacité de démontrer l’origine de ses produits à l’aide de factures. Les contrevenants qui mettent la ressource en péril et qui exercent une concurrence déloyale aux professionnels respectueux des règles risquent des amendes pouvant aller jusqu’à 75 000 euros (cf. art. L.173—1 du code de l’environnement) et la confiscation de leurs engins de pêche.

Une ressource raréfiée
Les contrôles sont d’autant plus importants que les bichiques fins et les gros bichiques restent rares aux embouchures. Grâce aux déclarations de capture obligatoires transmises par les pêcheurs en fin de saison, on estime qu’environ 800 kg de bichiques ont été pêchés pendant la saison 2022-2023, bien loin des dizaines de tonnes pêchées annuellement au siècle dernier. Ces données devront être consolidées lors des prochaines saisons via la mise en place par les services de l’État et leurs partenaires d’un programme global de suivi des populations de bichiques. Cette étude réalisée sur les différentes rivières de l’île sera prise en compte pour la révision, en 2025, de l’arrêté réglementant cette pratique.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img