Eligible au Kap Numerik 2024
18.4 C
La Réunion
mardi 16 avril 2024

Prêt-à-porter : comment renouer avec la croissance ?

Publicitéspot_img

Inflation, incertitudes géopolitiques, tensions sur la chaîne d’approvisionnement… Le secteur du prêt-à-porter est actuellement en proie à un contexte très incertain. Parallèlement, les acteurs de cette industrie sont confrontés à de nouveaux comportements de la part des consommateurs, ainsi qu’à une pénurie de personnel, qu’il s’agisse d’artisans qualifiés, de collaborateurs de première ligne ou encore d’experts du numérique. Laurent Homeyer, conseiller chez Workday, entreprise américaine spécialisée dans les applications cloud dans le domaine des ressources humaines et de la finance, avance cinq leviers à activer pour leur permettre de rester dans la course de la compétitivité.

Satisfaire les attentes complexes des consommateurs
Les commerçants doivent faire du développement durable une composante majeure de leurs activités et indicateurs de performance, en adoptant des politiques environnementales, sociales et de gouvernance. Concevoir des expériences d’achat personnalisées, omnicanales et transparentes leur permet également de se différencier de la concurrence et de fidéliser leurs clients. Ils peuvent aussi adapter leur organisation à ces nouveaux business models, développer leurs capacités numériques et physiques, et enrichir leur reporting pour mieux refléter leurs engagements environnementaux.

Optimiser intelligemment les ressources
En adoptant un outil de suivi financier, mais aussi des collaborateurs et de la chaîne d’approvisionnement, les commerçants du prêt-à-porter peuvent identifier les sources de pertes et de profits pour adapter en conséquence leurs stratégies de recrutement et d’approvisionnement. Il est désormais possible d’optimiser la gestion du recrutement en contrôlant les coûts de main-d’œuvre, en utilisant les données pour mieux contrôler les taux de rotation, les embauches et la productivité. En donnant la possibilité aux responsables d’effectuer un suivi centralisé de la planification, de la paie et des absences, ils consacrent ainsi plus de temps à leur cœur de métier, et contribuent à l’amélioration de l’expérience client globale.

Améliorer l’expérience des équipes de première ligne
L’expérience des équipes de première ligne doit être en phase avec les nouvelles attentes des collaborateurs. Les distributeurs ou les marques qui y parviennent favorisent l’engagement de leurs employés en proposant de meilleures conditions et un meilleur environnement de travail, tout en donnant un sens à leur travail, un objectif et des valeurs. Ces éléments sont particulièrement importants pour les plus jeunes collaborateurs, qui représentent désormais la majorité des effectifs dans l’industrie du prêt-à-porter. Encourager la polyvalence via la formation continue et un fonctionnement en mode projet, automatiser les tâches fastidieuses et former les assistants en magasin aux outils de ventes digitaux (social selling, gestions d’inventaire basées sur l’intelligence artificielle…) sont autant d’éléments clés pour améliorer l’expérience des collaborateurs. Enfin, promouvoir la diversité, notamment en magasin, permet de refléter les caractéristiques démographiques des consommateurs et favorise une meilleure compréhension de la clientèle.

Mener une stratégie de reconversion réfléchie
Évaluer le marché global des talents (candidats, collaborateurs, anciens élèves…) et identifier leurs besoins en matière de compétences permet aux acteurs du secteur d’ajuster leurs stratégies de développement des collaborateurs. Par exemple, proposer une expérience d’onboarding unique, des formations au leadership, des évolutions de carrières contribue à développer des atouts solides pour soutenir leur stratégie de croissance et renforcer l’engagement et la fidélité des collaborateurs.

Ajuster la stratégie de récompense et de rémunération
La récompense et la reconnaissance des collaborateurs doivent être privilégiées, les commerçants n’étant pas toujours libres d’augmenter les salaires comme souhaité. Faire preuve de transparence sur les rémunérations permet aux collaborateurs de comprendre leur valeur dans l’entreprise. Revoir leur proposition de valeur au-delà du salaire, en leur proposant par exemple plus de flexibilité dans les horaires ou en mettant en place des politiques favorables à l’épanouissement personnel, renforce l’engagement des collaborateurs. Aussi, offrir aux responsables une meilleure visibilité des performances et des rémunérations, notamment pour récompenser les meilleurs talents et déployer des programmes incitatifs ciblés et efficaces, renforcera les stratégies de fidélisation et d’attraction des talents dans le secteur.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img