13.8 C
La Réunion
jeudi 25 juillet 2024

Maurice

Publicitéspot_img

Une usine d’anodes de batteries lithium-ion en projet
La compagnie minière canadienne NextSource Materials, qui exploite le graphite de la mine malgache de Molo et a signé un protocole d’accord commercial avec le Sud-Coréen Posco (voir page précédente), porte en parallèle un projet d’unité de fabrication de graphite purifié destiné aux anodes pour batteries, à l’île Maurice. La compagnie exploitera pour cela une licence déjà utilisée pour fournir le graphite purifié aux chaînes d’approvisionnement de Toyota et Tesla et ciblera les marchés asiatiques. Le projet doit voir le jour sur la zone industrielle de Jin Fei, au nord de Port-Louis. En août dernier, NextSource Materials a dû organiser une réunion d’information à destination des habitants des quartiers voisins, suspectant le lancement d’une activité de production polluante à leurs portes.

Un nouveau terminal pour les paquebots
La Mauritius Port Authority inaugurera en novembre un nouveau terminal destiné aux paquebots à Port-Louis, au niveau de la jetée construite quelques années plus tôt pour accueillir les navires de croisière. La capitale mauricienne devrait accueillir au total 24 escales de paquebots en 2023 (environ 24 000 passagers), un chiffre synonyme de reprise après la crise sanitaire qui avait entraîné l’interruption de cette activité pendant deux ans dans l’océan Indien. La MPA espère battre rapidement son record annuel de 40 escales, qui remonte à 2018. La stratégie fixée par les îles Vanille consiste toutefois à accueillir en priorité des paquebots de taille modeste et à privilégier la qualité par rapport à la masse, par souci de développement durable et de tourisme responsable.

Le déficit commercial se creuse encore
Le déficit commercial de l’île Maurice devrait atteindre 205 milliards de roupies (plus de 4 milliards d’euros) en 2023, selon les dernières prévisions de Statistics Mauritius. Son augmentation devrait approcher des 10 % par rapport à 2022 (187 milliards de roupies). Les exportations totales de l’année devraient s’élever à 110 milliards (près de 2,3 milliards d’euros), en augmentation de 3,8 %, mais les importations progresseront davantage : 315 milliards de roupies (6,5 milliards d’euros, +7,9 % par rapport à 2022). Statistics Mauritius évoque des éléments exceptionnels, notamment l’importation des équipements pour les nouveaux terminaux du tramway venus d’Inde, pour expliquer cette hausse.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img