Eligible au Kap Numerik 2024
18.4 C
La Réunion
mardi 16 avril 2024

Maurice

Publicitéspot_img

IBL en forte croissance
Le groupe IBL a enregistré au deuxième semestre 2022 un chiffre d’affaires de 27 milliards de roupies (environ 548 millions d’euros, +23,5 % en un an) et un bénéfice net part du groupe de 1,7 milliard (environ 34 millions d’euros), contre 1,5 milliard un an plus tôt.
Les activités hôtelières du principal conglomérat mauricien ont toutefois été affectées par la fermeture du Lux de Belle Mare, ravagé par un incendie en juillet 2022. La reconstruction de l’établissement est en cours, pour une réouverture attendue au 2e semestre 2023.
Dans le domaine de la distribution, la rentabilité de la chaîne de supermarchés Winners ne se dément pas et la chaîne kényane Naivas, acquise l’an passé, a également contribué aux profits du groupe. Le développement d’IBL en Afrique de l’Est porte globalement ses fruits. Ses activités sucrières au Kenya et en Tanzanie, regroupées dans l’entité Miwa Sugar, ont notamment généré des bénéfices nets de plus de 13 millions de dollars.

IBL reprend Harley’s avec Proparco
IBL s’apprête à prendre une participation majoritaire dans Harley’s, importateur-distributeur médical et pharmaceutique présent en Afrique de l’Est.
Le groupe mauricien est accompagné dans cette opération par Proparco, filiale de l’Agence française de développement. Groupe familial, Harley’s est principalement implanté au Kenya, en Tanzanie et en Ouganda, où il compte plus de 700 collaborateurs.

L’inflation à 11,8 %
L’inflation annuelle s’établissait à 11,8 % à Maurice fin janvier, selon les dernières données de Statistics Mauritius.
La hausse des prix s’est poursuivie au cours du premier mois de l’année 2023 : 1 % sur les produits alimentaires, 1,8 % sur le logement et l’énergie, avec des pointes à 3,3 % sur les équipements de la maison et à 5,6 % en un mois sur les soins médicaux.

Près d’un million de touristes en 2022
L’objectif fixé à plusieurs reprises par le gouvernement n’a pas été atteint, mais approché de près : la fréquentation touristique de l’île Maurice n’a pas franchi la barre du million d’arrivées en 2022, mais l’a frôlée, avec 997 290 visiteurs revendiqués par les statistiques officielles, qui additionnent les arrivées par avion et par bateau. Au quatrième trimestre 2022, les arrivées en provenance de France métropolitaine ont quasiment retrouvé leur niveau d’avant-crise et le nombre de touristes en provenance du Royaume-Uni a même été supérieur.
Pour 2023, le gouvernement mauricien table sur 1,4 million de visiteurs. En janvier, l’île sœur a accueilli près de 108 000 touristes, un chiffre encore légèrement inférieur à ceux de 2018 (120 000) et de 2019 (122 000 arrivées).

Liberté d’expression : Maurice recule dans le classement
Le Global Index of Free Expression, rendu public fin janvier, confirme les critiques de censure grandissantes envers le gouvernement mauricien. L’île sœur recule dans ce classement mondial annuel prenant en compte plusieurs critères (liberté de la presse, liberté numérique, liberté académique). Maurice apparaît en 62e position et à la 13e place des pays de l’ensemble africain. Elle est désormais répertoriée dans la catégorie « significantly narrowed » (libertés considérablement rétrécies), avec une note globale de 5 dans un classement qui s’étage de 1 à 10.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img