16.6 C
La Réunion
mardi 21 mai 2024

L’association Adépale devient Pact’Alim

Publicitéspot_img

Le changement de nom de l’association portant la voix de 3 000 PME et ETI de l’alimentation en France est effectif depuis le 3 avril. Pour autant, l’association réaffirme son ambition de relever les défis des filières agricoles, de la pêche et de l’aquaculture et du secteur agroalimentaire. Pact’Alim souhaite jouer un rôle central dans le renouveau agricole et industriel du pays et dans les différentes transitions, au service des générations actuelles et futures.

Jérôme Foucault, président de Pact’Alim.

Pact’Alim est née de la volonté d’engager une forte mobilisation collective face aux crises multiples – environnementale, économique, sanitaire et énergétique – que traversent les filières agroalimentaires françaises. Les PME et ETI doivent en effet surmonter de nombreuses difficultés : augmentation des coûts de production, changements climatique et alimentaire, compétitivité internationale exacerbée et relations tendues avec la grande distribution. Ces contraintes fragilisent la capacité des entreprises à investir dans leur modernisation ainsi que dans la décarbonation, nécessaires à leur pérennité. Pour répondre à ces enjeux, Pact’Alim appelle à un réarmement des ETI et PME de la transformation par la mise en place d’un ensemble de mesures de soutien à leurs besoins d’investissement et d’innovation. L’association appelle une politique globale, impliquant toutes les facettes de la filière, depuis l’amont jusqu’à l’aval. Elle plaide notamment pour la mise en place effective du fonds de soutien aux industries agroalimentaires annoncé en mars 2023, « indispensable pour permettre aux entreprises de se moderniser ».

Une nouvelle dynamique
L’association souhaite initier une nouvelle dynamique fédératrice au service de ces ETI et PME « qui sont le premier débouché des productions agricoles et de la pêche ». Elles fournissent la grande distribution en marques emblématiques et en marques de distributeurs, ainsi que la restauration collective et commerciale. Elles participent également, avec leurs exportations, à la valorisation des savoir-faire et des productions françaises à l’international. « Ces entreprises constituent des éléments clés de la vitalité économique du pays, souligne Pact’Alim dans un communiqué : elles représentent 64 % des emplois et 57 % du chiffre d’affaires du secteur agroalimentaire, transformant la moitié des productions agricoles et aquacoles nationales, contribuant de façon essentielle à la souveraineté alimentaire du pays. » « Pact’Alim prendra toute sa part dans le chantier immense qui nous attend collectivement, celui d’une filière agricole et agroalimentaire à la hauteur des enjeux de notre siècle : souveraine, saine et durable », résume Jérôme Foucault, président de l’association.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img