11.6 C
La Réunion
mercredi 17 août 2022

Les non-salariés toujours plus nombreux

Une étude de l’Insee confirme la forte croissance de l’emploi non-salarié à La Réunion depuis le début des années 2000. Cette catégorie regroupe des activités très variées, allant de l’agriculture au commerce, en passant par la coiffure, la médecine, la culture… Le nombre d’emplois y a progressé de 3,5% par an en moyenne entre 2000 et 2020, contre 1,3% en métropole (hors Île-de-France). La Réunion fait partie des départements français où la croissance est la plus importante, souligne l’Insee et le taux d’emploi non-salarié réunionnais se rapproche de la moyenne nationale, ce qui n’est pas le cas des autres Dom. Début 2021, l’île comptait 38 000 non-salariés. Leur augmentation est surtout portée par les microentreprises et les professions libérales, qui attirent plus particulièrement les jeunes et les femmes. Le statut le plus utilisé reste néanmoins celui de l’entreprise individuelle, qui représente 44% du total. Les écarts de revenus sont très importants parmi les non-salariés, note également l’étude. Les micro-entrepreneurs ont les revenus les plus faibles (hors agriculture), mais exercent souvent une autre activité. Sans surprise, ce sont les professions libérales qui ont les revenus les plus élevés : 5 300 euros par mois en moyenne. Dans cette catégorie, un quart des professionnels (médecins, dentistes, notaires, avocats…) perçoivent plus de 7 000 euros par mois. Les autres métiers de la santé sont bien moins rémunérés et les plus bas revenus sont ceux des non-salariés exerçant dans l’enseignement, le sport, les loisirs ou la formation continue.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles