16.3 C
La Réunion
jeudi 2 décembre 2021

POUR VOUS, LE NETWORKING, C’EST QUOI ?

Depuis plus de vingt ans, au cours de leurs parcours professionnels, Sylvie & Annick Miquel accompagnent des entrepreneurs, des équipes, des responsables d’instances privées ou publiques. En tant que Directrices Exécutives BNI à La Réunion et à Maurice, et en tant que Coach certifiées John Maxwell, elles souhaitent aider les entrepreneurs, leurs familles et leurs communautés. Une des notions primordiales qui est au centre de leur activité, et qui fait toujours l’objet de questions, d’échanges et de réflexions : le réseautage.

Pour devenir un véritable Networker à succès, vous feriez quoi en priorité ? Les suggestions sont multiples, les pistes d’action sont diverses, vous avez sûrement une foule d’idées qui vous viennent en tête, elles sont certainement toutes très intéressantes, mais au-delà de tout, il y a un seul focus à avoir, un seul cap à maintenir, une seule conviction à conserver et à garder chevillée au corps. Et dès lors que l’on a compris cela, alors le Networking devient une seconde nature.

Oui d’accord, mais de quoi s’agit-il ?
Simple : il s’agit de relations.
Vouloir « faire du réseautage » se résume uniquement à « bâtir des relations ».
Réseauter, ce n’est pas de la vente. Si une relation commerciale doit s’établir, alors ce sera le résultat de la relation construite, ce sera une conséquence, mais ce n’est pas l’objectif. On conçoit que tout est dans l’intention. Tout l’art du réseautage réside dans l’intention que nous mettons derrière chacune de nos paroles, derrière chacun de nos actes.
Et, à BNI, c’est exactement ce que nous faisons. Nous construisons des relations fortes et significatives. Bâtir des relations est l’une de nos sept valeurs fondamentales sur lesquelles notre organisation de recommandations d’affaires a bâti le développement de sa communauté d’entrepreneurs. Aujourd’hui BNI est devenu un réseau mondial, qui existe depuis 36 ans, réparti dans plus de 70 pays, et regroupant plus de 280 000 entrepreneurs et leurs familles.

BNI, une méthode basée sur l’observation

Mais au-delà d’un réseau, BNI est avant tout une méthode, une méthode basée sur l’observation, qui nous permet (par exemple) de résumer ici, en synthèse, les grandes lignes directrices pour « devenir un Networker à succès ». Qui ne s’est jamais retrouvé dans une soirée réseau avec une pensée qui lui taraude l’esprit pendant des heures : « mais qu’est-ce que je fais là ? » ? Qui n’a jamais vécu un grand moment de solitude face à un(e) inconnu(e) ? Ou encore, qui ne s’est jamais fait la réflexion suivante : « je suis sûr(e) que grâce aux réseaux sociaux, je pourrais faire un meilleur Networking » ? Honnêtement, à qui aucune de ces situations n’est jamais arrivée ?
Quelles que soient nos motivations, quels que soient nos profils comportementaux, quelles que soient nos facilités ou nos axes de progression, nous avons tous matière à trouver ici des pistes de réflexion, qui peuvent nous aider à bâtir notre réseau de contacts. Nous sommes intimement convaincues que tout entrepreneur, tout Leader, saura grandir et faire grandir, en restant interconnecté au sein d’un réseau grandissant de personnes avec lesquelles des liens sincères seront bâtis. En partageant ici succinctement les quatre étapes fondamentales et structurantes du Networking, nous souhaitons humblement inspirer et peut être aider concrètement chaque lecteur dans ses pratiques de réseautage actuelles.

Les 10 commandements du Networking

L’expérience a permis de modéliser, en 10 étapes successives, ce qui permet de transformer un simple évènement réseau, en véritable situation de réseautage efficace. Cette modélisation est le fruit des réflexions du Dr Ivan Misner, fondateur de BNI, dont les travaux ont notamment été publiés dans de nombreux livres.
De ces 10 commandements, nous en retiendrons deux à titre d’exemple :

-n°2 : Définissez un objectif de nombre de personnes à rencontrer
-n°3 : Agissez comme un hôte, pas comme un invité

Savoir lire la foule

Lorsque l’on souhaite faire du Networking, il convient aussi de s’intéresser à notre langage corporel. Que nous dit la lecture non verbale de l’assemblée qui se réunit dans une pièce ? Sur quels signes pouvons-nous nous appuyer pour décider s’il est opportun (ou pas) d’engager une conversation avec l’une des personnes ici présente ? Pour cela, nous allons faire un jeu. Imaginez que vous êtes une mouche, que vous êtes fixé au plafond de cette pièce, et que vous regardez la scène vue d’en haut. Puis intéressons-nous à la position des pieds et des épaules. Que nous dit alors ce langage corporel ?
Par ailleurs, pensons également que la réciproque est vraie. Lorsque nous participons à un évènement de networking, si notre objectif est effectivement de rencontrer de nouvelles personnes, alors il est intéressant de rester attentif à notre propre langage corporel.

Que dire ?

Nous ne sommes pas tous égaux face à la prise de parole. À regarder certaines personnes faire, tout se passe comme si tout semblait facile. Et s’il existait un système qui permettait à chacun de sortir plus facilement de sa zone de confort ? De dépasser ses propres freins et de réussir à engager la discussion ? De notre expérience, notre suggestion ici est d’aller au plus simple, pour faire sauter tous ces points de blocage et stopper la litanie des raisons qui empêchent de passer à l’action. D’une part en mettant notre mental en « mode process », et d’autre part, en scindant simplement les situations : je connais déjà cette personne / je rencontre pour la première fois cette personne..

Avoir un véritable système de suivi

Nous n’aurons de cesse de le dire et de le redire. Vouloir faire du Networking revient uniquement et simplement à construire des relations. Aussi, une fois la rencontre réalisée, lors d’un salon lors d’une soirée réseau, ou de tout autre type d’évènement de Networking, il convient de conserver à l’esprit que la rencontre ne représente que la moitié du chemin. Toute la seconde moitié reste à parcourir si l’on souhaite effectivement bâtir son réseau.
Ici encore, le Dr Ivan Misner, au travers de ses différents travaux, a pu modéliser un véritable système de suivi, permettant de bâtir un solide réseau. Ce système se résume en trois phases : 24-7-30 (24h, 7 jours et 30 jours). À chacune de ces phases, une action spécifique est à mener, avec le support de médias différents, sans chercher à vendre quoi que ce soit, toujours en restant focalisé sur l’intention de bâtir une relation.

Pour aller plus loin …

Le Networking est un art de vivre, une véritable seconde nature, que nous pouvons tous travailler et approfondir, afin de bâtir un solide réseau de contacts. Toute l’équipe BNI La Réunion et BNI Maurice sera heureuse de vous y aider !

Annick et Sylvie Miquel
Directrices Exécutives
BNI Réunion & BNI Maurice
m +262 692 45 84 00
k bnireunion@bnifrance.fr
k contact@bnimauritius.mu

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles