16.6 C
La Réunion
mardi 21 mai 2024

Les indépendants préparent mal leurs vieux jours

Publicitéspot_img

« Comment est gérée la trésorerie des indépendants ? » C’est la question que s’est posée Yomoni, leader de la gestion d’épargne en ligne, en interrogeant 1 002 personnes exerçant une activité économique avec un statut de travailleurs indépendants : professions libérales réglementées ou non réglementées et freelances, autoentrepreneurs, micro-entrepreneurs.

La trésorerie desindépendants porte bien son nom et semble bien cachée… En effet, pour plus de 77 % des travailleurs indépendants, la trésorerie reste tranquillement sur un compte courant. Une somme qui ne rapporte donc rien et fait même perdre de l’argent chaque mois compte tenu de l’inflation. La seule vertu à cette action serait donc simplement de « rassurer » les professionnels. Pour 31 % des indépendants, la question ne se pose même pas, puisqu’ils déclarent ne pas avoir d’argent de côté disponible. À la troisième place du classement, 26 % utilisent un peu de leur trésorerie pour investir et développer leur activité. Pourtant, plus de 71 % des indépendants aimeraient bien faire fructifier leur trésorerie, mais ignorent totalement comment procéder. Qui plus est 22 % déclarent vouloir le faire « absolument », démontrant ainsi une forte volonté d’utiliser cet argent de façon plus active. Parmi toutes les raisons qui peuvent empêcher les indépendants d’utiliser une partie de leur trésorerie, c’est la peur de perdre une partie ou la totalité de cette somme qui arrive en tête pour plus de 62 % d’entre eux. Il existe également un manque de confiance dans les solutions d’investissement proposées pour 17 % des personnes interrogées. Enfin, 12 % manquent cruellement de connaissances financières et avouent ne pas savoir qu’il existe des solutions de placement de trésorerie.

Deux indépendants sur trois inquiets pour leur retraite
Les personnes i exerçant une activité professionnelle à leur compte ne semblent pas du tout voir leur fin de carrière en rose… À la question : « En tant qu’indépendant(e), quel est votre sentiment pour votre retraite ? » près de 25 % répondent être « inquiets » et 41 % « très inquiets » ! Seulement 11 % se déclarent « très confiants » et 21 % « moyennement ». Une vision de l’avenir peu rassurante dans l’ensemble, mais qui n’est pas prise à bras le corps par les indépendants. Seulement 49 % des indépendants ont mis en place un plan d’épargne retraite. Et si 43 % ne l’ont pas fait, 8 % ignorent même si c’est le cas ou pas… Le manque de connaissance sur les dispositifs liés à la retraite paraît évident lorsque seulement 41 % des indépendants avouent savoir que leur petite entreprise peut cotiser pour leur retraite : 6 % connaissent cette possibilité, mais n’ont pas encore effectué de démarches dans ce sens et 32 % ignorent que leur société est en mesure d’assurer ces cotisations et sont désireux de se renseigner (14 % ne sont pas intéressés par ces questions). Enfin, les indépendants ne sont pas tous logés à la même enseigne côté comptabilité : 9 % se disent très bien conseillés par leur comptable ou expert-comptable, 14 % considèrent être moins bien aiguillés. Plus problématique, 49 % avouent ne pas être du tout conseillé par un professionnel de la comptabilité.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img