17.2 C
La Réunion
lundi 6 février 2023

Olémains toujours plus haut

Olémains s’est lancé dans le jeu de société physique en 2021. Véritable phénomène, il est devenu en quelques mois le deuxième jeu d’ambiance le plus vendu. L’éditeur lance cette année le jeu de plateau, deuxième édition, et part à la conquête de l’international.

Olémains, jeu mobile et de plateau imaginé par une bande d’amis, est à ce jour numéro un des jeux mobiles en France. L’application Olémains est le jeu mobile le plus téléchargé et joué dans l’Hexagone. Ce jeu d’ambiance de mimes et devinettes a déjà diverti plus de cinq millions de joueurs sur Android et iOS. L’humour populaire et le côté transgénérationnel du jeu font le succès des soirées entre amis ou en famille. Grâce à cette forte notoriété, la commercialisation en 2021 du premier jeu physique fut un réel succès auprès des Français. Avec 100 000 exemplaires vendus en quelques mois, 15 millions de vues sur YouTube et 15 millions de vues sur les plateforme du groupe Meta, le jeu français est le plus gros lancement de 2021 dans la catégorie des jeux de société. Cette adaptation du jeu digital en jeu physique a été l’événement de Noël 2021, validant un positionnement familial parmi les jeux d’ambiance du marché. Dans cette lignée, Olémains se développe aujourd’hui avec une deuxième édition de son jeu physique, et part à la conquête du marché international.

Six cents nouvelles cartes
La création d’une nouvelle version avec de nouvelles cartes était nécessaire pour répondre à la demande des fans d’Olémains. L’éditeur a ainsi mis sur pied rapidement une deuxième édition avec des cartes et des mécaniques inédites, tout en gardant les mêmes règles du jeu. « Avec 600 cartes et 1 200 mots dans le tome 1, nous sommes déjà le jeu le plus généreux du marché. Nous pensions donc pouvoir satisfaire nos joueurs et surfer sur notre succès à long terme. Mais, assez rapidement, nos joueurs sont devenus de véritables accros à Olémains. La demande pour de nouvelles cartes à jouer s’est très vite ressentie et nous y répondons avec le tome 2 », explique Nicolas Saleil, créateur de Olémains.

À chaque pays, sa version du jeu
En plus de se développer en France, Olémains part à la conquête du monde. Les lapins défont donc leur valise cette année dans huit nouveaux pays : la Belgique, la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et le Canada. Pour chaque nouvelle version étrangère, l’éditeur a travaillé un contenu local, avec des chansons, célébrités, expressions ou références culturelles et historiques adaptées à chaque pays. La culture populaire et transgénérationnelle étant la force de ce jeu d’ambiance, il a fallu étudier et s’imprégner de la société et de la culture de chaque territoire. « Le succès du jeu en France nous a ouvert énormément de portes à l’étranger. On essaye toujours de trouver le juste milieu entre originalité et popularité, pour que tout le monde connaisse les mots à trouver, et en même temps prenne du plaisir en chantant les paroles d’un tube oublié des années 1990. Forcément, à l’international, cela demande un gros travail de préparation avec des équipes locales pour arriver au même résultat. Même en Belgique ou au Québec, le jeu est complètement différent du jeu français. » La petite équipe Olémains commence déjà à préparer son déploiement sur le marché roi des jeux de société, lesÉtats-Unis.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles