11.4 C
La Réunion
vendredi 30 septembre 2022

Recyclage des bouteilles en plastique : la b:bot à La Réunion

E.Leclerc Réunion implante dans ses centres commerciaux sept b:bot, la machine de collecte, tri et recyclage des bouteilles en plastique connectée, développée par la start-up française GreenBig, qui réinvente par ailleurs la consigne.

En février 2021, interrogé par Leader Réunion, Benoît Paget, co-fondateur et CEO de Green Big, annonçait être en contact avec plusieurs partenaires réunionnais intéressés à implanter sur l’île la b:bot, déjà en place dans plusieurs centaines de grandes surfaces en métropole. C’est chose faite aujourd’hui à l’initiative du Mouvement E.Leclerc Réunion qui a décidé de faire appel aux entreprises Green Cycle, partenaire du groupe dans cette initiative, et Green Big, concepteur et fabricant de la b:bot. E.Leclerc équipe ses sept centres commerciaux avec cette machine innovante. Le dispositif permet aux consommateurs de faire coup double : ils recyclent leurs bouteilles plastiques vides grâce aux b:bot qui les broient et leur reverse, en échange, un bon d’achat d’un montant d’un centime d’euro par bouteille.

Créer un réflexe éco-responsable chez les consommateurs
Conçu et fabriqué en France, à Dieppe, la b:bot est à la fois un dispositif et un écosystème digital qui collecte, broie et trie des bouteilles en plastique pour les transformer en paillettes prêtes pour le recyclage. Autrement dit, les paillettes récoltées serviront à fabriquer de nouvelles bouteilles. Son concept est basé sur celui de la consigne : pour chaque bouteille déposée, le consommateur perçoit 1 à 2 centimes qu’il peut récupérer en bon d’achat, ou en faire don à une association. « Le bon d’achat est une juste rétribution vis-à-vis de la valorisation des bouteilles plastiques. C’est un moyen de réintégrer les consommateurs au processus de production dans une logique d’économie circulaire » explique Benoit Paget, co-fondateur de Green Big. La b:bot a une capacité de stockage de 3 000 bouteilles dans moins d’un mètre carré. Elle est monitorée à distance. Une alerte est envoyée à 80 % du remplissage pour commander la récupération du contenu collecté.

La démarche RSE du Mouvement E.Leclerc Réunion
Avec la b:bot, l’ambition de récolter 512 tonnes de plastique chaque année.  « A travers l’installation de collecteurs b:bot, notre ambition est d’agir rapidement et concrètement afin que le plastique produit et importé à La Réunion soit trié et qu’il puisse être recyclé. A terme, c’est à la structuration d’une filière de recyclage et de valorisation pérenne que nous souhaitons travailler avec l’ensemble des partenaires privés et publics » avertit Pascal Thiaw Kine, PDG du Mouvement E. Leclerc Réunion. E.Leclerc Réunion s’est déjà engagé à supprimer les sacs plastiques de ces magasins pour les remplacer par des sacs en toile de jute. Il s’est également associé à une coalition de grandes entreprises réunionnaises pour la fondation de l’association Plastik’Akoz, dont l’objectif est d’initier et soutenir des projets visant à lutter contre la prolifération du plastique à La Réunion.

 

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles