16 C
La Réunion
mercredi 29 juin 2022

LE VIRUS DOPE LES TRANSACTIONS ELECTRONIQUES

L’Institut d’émission des départements d’Outre-mer constate depuis le début de la crise sanitaire une accélération de la progression de l’usage des cartes bancaires, dans une île dont les habitants privilégient les paiements en espèces et retirent deux fois plus de billets aux distributeurs que la moyenne française. Si, en métropole, les versements d’espèces ont diminué d’un tiers entre 2012 et 2019, les entrées de billets à La Réunion ont reculé de 5% seulement entre 2015 et 2019. Mais en 2020, les versements de billets à l’Iédom ont diminué de 9%, alors que la baisse de la consommation des ménages s’est limitée à 1,6%. La pandémie de Covid-19 et la crainte de contamination par les mains ont visiblement contribué au développement des moyens de paiement électronique, d’autant que le plafond des paiements sans contact a été relevé à 50 euros. Tendance confirmée en 2021 : sur les sept premiers mois de l’année, les transactions par carte bancaire ont progressé de 7% par rapport à 2019 et les versements de billets à l’Iédom ont reculé de 7,3%.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles