16.1 C
La Réunion
lundi 4 juillet 2022

TPE-PME : LA FACTURE DE LA CRISE

Les TPE et PME de la Réunion ont enregistré une baisse globale de 4,7% de leur chiffre d’affaires en 2020, selon l’étude Image PME du conseil de l’ordre des experts-comptables. Ce recul est inférieur à celui de l’ensemble français (-8,4%) et de toutes les régions métropolitaines. La baisse a démarré dès le 1er trimestre 2020, en lien avec le début du premier confinement mi-mars. L’indice de chiffre d’affaires – ICA – a alors diminué de 7,2%). Le chiffre d’affaires des TPE-PME régionales s’est ensuite effondré au 2ème trimestre (-18%). Le mois d’avril a été celui du plus fort recul (environ -35 %). La levée partielle des mesures de restriction a permis à l’activité de repartir lors du 3ème trimestre (+2,5%). Au 4ème trimestre, le CA a poursuivi sa progression (+2,8%). Ce chiffre est le résultat d’un très bon mois d’octobre, d’une légère baisse en novembre avec des mesures sanitaires malgré tout renforcées et d’un rebond en décembre, détaille l’étude.Ces chiffres globaux masquent évidemment d’importantes disparités sectorielles. Le secteur du commerce est celui qui s’en tire le mieux, avec une baisse de chiffre d’affaires limitée à 0,3% sur l’année. Après les pertes dues au confinement, le rebond a été significatif au second semestre. Ce secteur englobe toutefois des secteurs qui ont pu connaître des situations très diverses, préviennent les experts-comptables. Les magasins de vêtements, faisant partie des commerces « non essentiels », ont beaucoup souffert du confinement avant de connaître une activité soutenue au 3ème trimestre, qui a permis de limiter la baisse de chiffre d’affaires à 11,6% sur l’année. Inversement, les pharmacies ont enregistré une diminution de leur activité limitée, seulement au 2ème trimestre, et terminent l’année sur une progression de 1,5%. Les TPE et PME de la construction, très affectées par le confinement, n’ont pu compenser la baisse d’activité forcée au 2nd semestre et enregistrent une baisse annuelle de 8,4% de leur chiffre d’affaires. La baisse s’établit à 9,6% pour les transporteurs routiers de marchandises, avec un recul d’activité qui a perduré aux 3ème et 4ème trimestre. Les secteurs les plus impactés sont, sans surprise, ceux de l’hébergement et de la restauration, avec une perte cumulée de chiffre d’affaires de 27% en 2020.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles