16.7 C
La Réunion
mardi 29 novembre 2022

Qui conserve son ticket de caisse en 2022 ?

Le ticket de caisse, ce morceau de papier qui remplit nos portefeuilles, que l’on jette en quelques secondes, ou que l’on garde précieusement, disparaîtra d’ici à 2023. la start-up Yavin, qui réinvente les usages autour des paiements, propose la possibilité de numériser le ticket de caisse.

Jeter le ticket de caisse ? Un geste courant qui entraîne une pollution énorme : 18 milliards de litres d’eau gaspillés, 25 millions d’arbres abattus, 22 millions de barils de pétrole consommés. Par exemple, rien qu’en France, 12,5 milliards de tickets seraient imprimés chaque année, représentant 150 000 tonnes de CO2. Dans le contexte d’urgence climatique actuel, c’est une vraie problématique. En 2023, le ticket de caisse ne devra plus être automatiquement imprimé au format papier. L’e-ticket ou ticket de caisse digitalisé remplacera alors la version papier et deviendra la norme. Les avantages ? Plus d’écologie : moins de papiers consommés, moins de consommation énergétique. Plus pratique : fini les tickets qui volent et qui se perdent. C’est la possibilité de pouvoir le conserver électroniquement tout en gardant sa valeur de preuve d’achat lorsque l’on en a le plus besoin, en cas d’échange ou de remboursement. Plus facile en termes de gestion et d’archivage : on peut stocker et classer les tickets dans le cloud ou sur son ordinateur.

Améliorer la connaissance du client en boutique physique
On sait que la clientèle ne souhaite pas toujours communiquer les données personnelles pour recevoir des promotions de la part de l’enseigne. En revanche, elle est plus ouverte à recevoir les tickets de caisse digitalisés. C’est donc un moyen de communiquer avec les clients plus facilement et d’accéder à de nouvelles informations. L’e-ticket de caisse correspond aux attentes de consommation des consommateurs, mais il permet aussi aux commerçants de réaliser des économies. Avec la solution proposée par Yavin, le commerçant peut, à l’acceptation de ses clients, leur proposer des informations essentielles liées à la vie du commerce et ainsi fidéliser et pérenniser son activité.

SYSTEME U ET CARREFOURONT PRÉCÉDÉ LA LOI
Un changement imposé par la loi anti-gaspillage L’article 49 de la loi adoptée en janvier 2020 prévoit l’interdiction au plus tard le 1er janvier 2023, sauf demande contraire du client, d’imprimer et de distribuer les tickets de caisse dans les commerces et les établissements recevant du public. La nouvelle obligation concerne aussi les tickets de carte bancaire, les tickets distribués par les automates (distributeurs automatiques de billets), les bons d’achat promotionnel d’un article. Pour avoir ces tickets en version papier, il faudra les demander. Système U et Carrefour ont été les premières enseignes à mettre un terme en 2021 à la délivrance automatique des tickets de caisse et de reçus de carte bancaire dans leurs magasins, ainsi qu’à proposer sur demande l’envoi d’e-ticket aux clients disposant d’une carte de fidélité.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles