14.7 C
La Réunion
samedi 2 juillet 2022

POLES COMMERCIAUX : LE DEVELOPPEMENT DES PERIPHERIES EN CHIFFRES

L’Insee a publié récemment une étude sur la localisation des zones commerciales à La Réunion, sur la base des données de 2015. Elle confirme la croissance des activités en périphérie, même si l’activité commerçante est encore très présente dans les centres-villes. Comme ailleurs en France, les zones commerciales réunionnaises se développent à l’extérieur du cœur des villes, à proximité des grands axes routiers. Le commerce de proximité (grandes surfaces alimentaires, restaurants, boulangeries, agences bancaires…) n’échappe pas à cette évolution. Il regroupe 38 600 emplois fin 2015, situés dans 7 700 points de vente. Parmi ces emplois, deux sur trois se situent dans un « pôle commerçant », regroupement de petits commerces proche d’un centre-ville ou de plus grands magasins au sein de zones commerciales, en périphérie des agglomérations. En 2015, 14 800 emplois se situent dans l’un des 31 pôles de centre-ville et 11 000 dans l’un des 42 pôles de périphérie. Les pôles commerçants de centre-ville restent toutefois très présents à La Réunion : ils regroupent quatre emplois du commerce de proximité sur dix fin 2015. Dans les territoires comparables de la France métropolitaine, c’est le cas de moins de trois emplois sur dix. L’emploi salarié dans le commerce de proximité réunionnais est également dynamique : +1,5% par an en moyenne entre 2009 et 2015, contre seulement +0,2% dans les agglomérations métropolitaines de taille semblable. Il croît le plus dans les pôles de périphérie (+3,9%), deux fois plus que dans les villes comparables de l’Hexagone. L’emploi salarié en périphérie gagne ainsi du terrain au détriment du centre-ville. En effet, l’offre des zones commerciales réunionnaises converge vers celle de la métropole, avec notamment l’implantation progressive d’enseignes nationales du grand commerce spécialisé. Cependant, les pôles de centre-ville réunionnais continuent de créer des emplois salariés entre 2009 et 2015 (+0,6% en moyenne par an), alors qu’ils en perdent dans l’Hexagone (-1,4%).

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles