14.1 C
La Réunion
mercredi 25 mai 2022

Le conseil en valorisation agroalimentaire : une nouveauté

Créée par Bruno du Boisguéheneuc, Essentiels Réunion ouvre un nouveau champ aux métiers du conseil : l’accompagnement des producteurs, des distributeurs et des consommateurs dans la connaissance et l’usage des dizaines de labels et signes de valorisation en tous genres.

Labels, marques régionales, signes d’identification de qualité et d’origine, mentions valorisantes, score, etc., sans compter les références d’origine ne signifiant rien, voire carrément fausses : c’est par dizaines, voire par centaines, que se bousculent aujourd’hui sur les emballages les signes de valorisation dans les rayons de la grande distribution. Que signifient-ils exactement ? Sur quels cahiers des charges sont-ils basés ? Des enjeux essentiels se jouent derrière ce marquage des produits agroalimentaire qui répondent à une attente des consommateurs. D’autant que de nouveaux signes apparaissent sans cesse. La Réunion n’échappe pas à ce questionnement. Si Nous La Fé et Produits Pays sont les repères les plus connus, il y en a beaucoup d’autres… Faut-il rechercher le signe le plus fédérateur possible ou au contraire spécifier toujours davantage l’identification d’un produit ? A cette question de fond, on attend notamment, aujourd’hui, la réponse du Département à travers son projet de marque départementale…

Une connaissance unique à La Réunion
Tel est le contexte de la démarche originale de Bruno du Boisguéheneuc, fort de sa connaissance de La Réunion et son expérience de responsable commercial : entre autres, directeur des ventes du JIR à la fin des années 80, directeur d’agences du PMU notamment à la Réunion, et surtout ces dernières années directeur d’un réseau de magasins Biocoop en métropole. C’est en prenant l’initiative, chez Biocoop, de formations aux labels à destination de ses clients que Bruno du Boisguéheneuc a mesuré l’attente sur le sujet. Ce type de spécialité n’existant pas, y compris en métropole, son offre de conseil est inédite. Elle repose sur l’accompagnement des filières locales dans la mise place de stratégies de valorisation produits et sur des formations aux labels visant les publics des producteurs, artisans, transformateurs locaux, mais aussi les équipes de magasins ainsi que les clients. En partenariat avec l’agence de marketing SmartLife, spécialisée dans la santé, la nutrition et la RSE, Bruno du Boisguéheneuc a aussi le projet de créer une base de données sur les labels accessibles via une application.

Bruno du Boisguéheneuc, conseil en valorisation agricole
« L’information sur la composition des produits alimentaires et la mention Bio elle-même ne suffisent plus. Être renseigné sur toutes les conditions dans lequel un produit est fabriqué, la qualité, mais aussi l’éco-responsabilité, l’éthique, le bien-être animal, etc. , voilà ce qu’exigent de plus en plus de clients. La question est de savoir quels outils mettre en place pour exprimer la chose : un signe d’origine ou de qualité, une note de type score, une marque… Mon but est d’informer sur tout ce qui existe, de montrer l’éventail des possibilités, et notamment d’accompagner les producteurs dans le choix d’une stratégie de valorisation de leurs produits. Quels labels pour quels produits ? »

Pour en savoir plus : essentiels.reunion@laposte.net

Frank Martin

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles