14.7 C
La Réunion
samedi 2 juillet 2022

La lente montée au pouvoir des femmes réunionnaises

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le 8 mars dernier, l’Insee a publié une étude mesurant l’accès des femmes réunionnaises aux fonctions de pouvoir. Si les lois sur la parité ont augmenté leur nombre dans les fonctions électives, la Réunion est un des départements français où la part des femmes maires est la plus faible : 13%, contre 20% au niveau national.
L’étude montre également la sous-représentation persistante des femmes aux postes de direction, dans le public comme dans le privé. La part de directrices dans la fonction publique réunionnaise est de seulement 34%, contre 42% au niveau national. La parité progresse néanmoins au sein des jeunes générations, note l’Insee.
Dans le privé, seuls 19% des 146 cadres dirigeant des entreprises de plus de 250 salariés sont des femmes, contre 26% au niveau national.
L’inégalité se constate également dans les rémunérations des fonctions dirigeantes. Dans la fonction publique hospitalière, les directrices sont payées 10% de moins que les hommes, 13% dans la fonction publique d’Etat et à 21% dans la territoriale. Dans le privé, les femmes dirigeantes gagnent 34% de moins que les hommes, contre 24% de moins au niveau national.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles