11.6 C
La Réunion
mercredi 17 août 2022

Maurice

Le chômage des jeunes à la hausse
Si le taux de chômage s’est stabilisé en 2021 à Maurice (9,1%, soit 48 400 chômeurs) après la hausse enregistrée l’année précédente, le chômage des jeunes a progressé, passant de 26,1% à 27,7% en un an, selon Statistics Mauritius. Les chiffres montrent également que les femmes au chômage sont généralement plus qualifiées que les hommes. 51% d’entre elles ont au moins le School Certificate, contre 39% chez les hommes. Les fermetures d’établissements ou les « réductions de voilure » dues au Covid-19 sont à l’origine de 42% des pertes d’emplois depuis le début de la crise sanitaire. Outre les 48 400 personnes considérées comme au chômage, 14 900 Mauriciens sans emploi et disponibles pour travailler mais n’en recherchant pas un sont également recensés. Le reprise du tourisme enregistrée depuis le début de l’année laisse espérer une décrue du chômage, mais les tensions inflationnistes, nées notamment de la guerre en Ukraine, pourraient être un frein à la politique d’embauche des entreprises.

Du gaz pour produire de l’électricité ?
Le Central Electricity Board mauricien étudie actuellement la possibilité de fabriquer de l’électricité à partir de gaz pour faire face à la croissance de la consommation.
Plutôt que de lancer la construction de nouvelles centrales thermiques coûteuses et n’allant pas dans le sens de ses objectifs de « verdissement » de sa production, l’opérateur public va examiner les solutions de barges de production d’électricité fonctionnant au gaz qui pourraient apporter des solutions temporaires, en attendant notamment la croissance du parc photovoltaïque.Les quatre centrales thermiques et les dix centrales hydroélectriques du CEB répondent actuellement à 45% de la consommation mauricienne, les 55% restants provenant de producteurs indépendants, dont les groupes sucriers.

La base militaire indienne prend forme à Agaléga
Un magazine indien a récemment publié des photos prises par satellite d’Agaléga montrant la construction de vastes hangars, « assez grands pour accueillir des gros avions de l’armée indienne », notamment le P-81 Poseidon dont un exemplaire a récemment été accueilli à La Réunion dans le cadre d’une mission de surveillance. Jusqu’à présent, l’Etat mauricien réfute tout accord avec l’Inde pour la création d’une base militaire sur l’île éloignée et affirme que les travaux en cours – création d’une piste d’atterrissage de grande dimension et de jetées portuaires – ne visent qu’à améliorer les communications avec Agaléga.

Article précédentMadagascar
Article suivantMayotte
- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles