16.8 C
La Réunion
jeudi 1 décembre 2022

Voyage à l’origine du café avec Méo

A l’approche des fêtes de fin d’année, Méo invite à la découverte de la légende du café grâce à une édition limitée de café 100 % arabica d’Ethiopie, moulu ou en grains, conditionnée dans de très belles boites en métal à collectionner.

Ce café pur arabica offre un beau voyage aromatique à travers ses notes d’agrumes et de fleurs en provenance directe de la région de Kaffa, au sud ouest de l’Ethiopie, berceau vraisemblable des premiers caféiers. Le choix d’une torréfaction robe de moine plus blonde et moins longue révèle toutes les flaveurs des cafés d’ Ethiopie. Pour offrir ou se faire plaisir, ce café d’exception ne manquera pas de surprendre. Et pour préserver toutes les qualités du café, Méo a développé la boite idéale pour bien stocker et conserver son café. Totalement recyclable et réutilisable, elle peut ensuite être transformée en objet de décoration ou boîte de rangement originale. Placé sous le signe de la couleur et de la gaieté, le design de la boîte relate la genèse du café et la légende de Kaldi à travers des illustrations colorées inspirées du style pop art. Une belle invitation à la dégustation et au rêve que propose Méo, qui sélectionne et torréfie ses cafés dans le Nord de la France, à Lille et à la Madeleine, de génération en génération depuis 1928.

La légende de Kaldi
D’après la légende, c’est à un berger de la région de Kaffa en Ethiopie, du nom de Kaldi, que l’on doit la découverte du café. Il gardait ses chèvres lorsqu’il remarqua qu’elles semblaient pleines d’entrain après avoir consommé les baies d’un arbuste encore inconnu. Surpris, il décida d’en apporter quelques-unes aux moines de son village. Ces derniers les jetèrent au feu en les qualifiant « d’oeuvre du Diable ». Cependant l’arôme des grains de café torréfiés attira leur attention. Ils les retirèrent alors du feu et, pour les conserver, les mirent dans un récipient rempli d’eau chaude. L’arôme du café infusé conquît les moines qui décidèrent de goûter ce breuvage. Ce dernier leur donna plus d’énergie et de concentration pour leurs prières du soir. Si cela reste une légende, les spécialistes s’accordent sur le pays d’origine du café. C’est bien en Ethiopie, dans la région de Kaffa, que les premiers caféiers furent cultivés et que le café commença à être consommé.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles