16.1 C
La Réunion
lundi 4 juillet 2022

Viande, lait : un accord interprofessionnel pour moduler la hausse

Le 31 août, un accord a été signé entre les services de l’Etat et les interprofessions de l’élevage afin de maîtriser la hausse des prix de la viande et du lait. Un mécanisme de modulation de la hausse des prix a été mis en place le 1er septembre. Il vise « à maitriser les impacts de la hausse des prix de l’alimentation animale pour le consommateur tout en s’assurant que les éleveurs ne portent pas seuls le surcoût de l’aliment pour les animaux ». A cette date, l’Urcoopa, unique provendier de l’île, à augmenté de 18 à 23% les prix de l’alimentation animale vendue aux éleveurs. Cette hausse sera compensée par une augmentation de la rémunération de ces derniers, payée par des organisations interprofessionnelles (l’Association réunionnaise interprofessionnelle pour le bétail et les viandes et l’Association réunionnaise interprofessionnelle de la volaille et du lapin), via les abattoirs. Le 1er octobre, la grande distribution s’engage à augmenter les prix de vente de ces produits de 5 à 7% seulement, correspondant à la stricte répercussion de la hausse de l’alimentation animale. « La modulation permet de compenser le surcoût de l’alimentation destinée aux animaux en ne répercutant sur le produit final que la stricte hausse des matières premières », précisent les signataires de l’accord.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles