13.6 C
La Réunion
jeudi 30 juin 2022

Sept français sur 10 sautent le dessert car l’addition est trop longue a venir

Sunday, solution de paiement au restaurant, publie les résultats d’un sondage YouGov sur l’attitude des consommateurs vis-à-vis de leur expérience au restaurant. Notamment leur comportement au moment de l’addition…

Parmi les choses que les Français n’apprécient pas lorsqu’ils sortent dîner, près d’un quart (22 %) cite le moment d’attente pour avoir, puis pour payer l’addition. Ils sont aussi nombreux à ne pas apprécier de devoir attendre avant d’être assis à leur table (22 % également). Les Français sont-ils généreux avec les serveurs ? A la fin d’un repas au restaurant seuls 15% laissent toujours un pourboire au personnel quand presque un sur trois (30 %) le fait rarement et 18 % n’en donnent jamais. Un comportement que les clients expliquent, soit parce qu’ils n’ont jamais d’argent liquide sur eux (36 %), soit parce qu’ils ne savent pas s’il est possible de donner un pourboire avec une carte de crédit (12%). Un sur 10 estime que les serveurs sont suffisamment payés et 7 % ne sont pas à l’aise pour le faire.

L’attente de l’addition : une expérience client souvent négative
Cette attitude s’expliquerait aussi parce qu’en moyenne, un client sur deux attend entre 5 et 10 minutes pour recevoir l’addition au restaurant (49 %) et un sur dix estime patienter plus de 10 min. Plus d’un Français sur trois (36 %) commence à se plaindre d’attendre l’addition au bout de 10 minutes. Mais que l’on se rassure, la moitié des clients est plus patiente et attend plus de 10 minutes avant de la réclamer à nouveau. Outre le pourboire, l’attente de l’addition peut avoir un impact sur le déroulé du repas. Près de sept Français sur dix déclarent que cette attente est susceptible de leur faire sauter le dessert par peur d’être en retard à leur prochain rendez-vous. Un comportement qui, in fine, a une conséquence sur le panier moyen des convives et le chiffre d’affaires des restaurateurs.

La solution de paiement Sunday
Lancée par le fondateur du groupe de restauration Big Mamma, Victor Lugger, la start-up Sunday propose les paiements via QR code au restaurant. « En tant que restaurateur moi-même, j’ai voulu participer à la conception d’un produit qui faciliterait notre quotidien et celui de nos clients. Sunday transforme les quinze pénibles minutes nécessaires à payer au restaurant en une expérience rapide, simple, de moins de 10 secondes. Qu’il s’agisse d’offrir 10 minutes de plus au client pour déguster son dessert, d’aider les convives à partager rapidement l’addition ou de laisser plus facilement un pourboire, l’expérience client est au cœur de sunday » se réjouit Victor Lugger.

SUNDAY ACCÉLÈRE LA ROTATION DES TABLES
Sunday annonce plus de 1 100 000 utilisateurs depuis son lancement en avril 2021. La solution de paiement générerait 40 % de pourboires en plus pour le personnel et 12 % de dépenses en panier en plus pour les restaurateurs, ainsi qu’une rotation des tables 10 % plus rapide.

Sondage mené par YouGov sur un échantillon de 1 036 Français de plus de 18 ans. L’enquête a été réalisée en ligne entre le 15 et le 16 décembre 2021.

Article précédentNATEXPO maintient le cap
Article suivantL’envie d’Entreprendre
- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles