19.7 C
La Réunion
samedi 26 novembre 2022

Recyclage | des industriels s’adressent aux consommateurs

A l’initiative des Brasseries de Bourbon, trois acteurs industriels locaux (avec BB, Bourbon Plastiques Emballage et Cycléa) s’associent pour, avec l’appui du pôle de compétitivité Qualitropic, promouvoir le tri des déchets ménagers et le recyclage au service de l’économie circulaire.

Le fait est connu : le taux de recyclabilité des déchets ménagers reste désespérément stable depuis des années. En cause, le tri insuffisant et les erreurs de tri des déchets ménagers entre poubelles grise et jaune. Malgré la mise en place de la collecte sélective il y a près de 20 ans, de nombreux emballages recyclables ne sont toujours pas jetés dans le bac jaune. Plus généralement, si 92 % des Réunionnais affirment trier leurs emballages, ils sont seulement 45 % à le faire systématiquement. Pire : beaucoup d’emballages continuent de se retrouver dans les ravines, sur le bord des chemins, sur les trottoirs ou les plages, déchets sauvages qui finiront dans l’océan. Les campagnes de sensibilisation institutionnelles n’ont pas manqué par le passé sur le sujet. Aujourd’hui, des industriels montent à leur tour au créneau. Brasseries de Bourbon, Bourbon Plastiques Emballage, Cycléa, Qualitropic, avec aussi The Coca-Cola CompanyTM (à travers son programme international World Without Waste) ont décidé d’agir pour améliorer les pratiques de tri des consommateurs en leur rappelant que des filières de recyclage à La Réunion sont opérationnelles et qu’il ne tient qu’à eux que ce secteur d’activité porteurs d’emplois se développe. L’initiative de l’opération revient aux Brasseries de Bourbon qui fédèrent sur cette action des acteurs locaux importants du recyclage.

Sensibilisation en magasins
Dans la mesure où la situation sanitaire le permettra, une sensibilisation du grand public se tient en galeries commerciales et sur les marchés forains, pour rappeler de manière ludique les consignes de tri et répondre aux questions. Le contenu des messages et la formation des animateurs sont l’œuvre de Qualitropic, sur consultation de Citeo (éco-organisme national en charge du papier et des emballages). Objectif : promouvoir les bons gestes de tri mais aussi démonter certaines idées reçues. « Nous sommes tous mobilisés pour augmenter les performances de recyclage et accélérer l’économie circulaire. Mais pour cela, nous avons besoin de l’engagement de chacun pour développer et systématiser le geste de tri. Un geste qui n’est pas encore ancré dans les habitudes des Réunionnais. Ce partenariat est donc très important pour poursuivre la sensibilisation des habitants sur le bénéfice environnemental et économique de leur geste de tri» souligne Jean Hornain, directeur général de Citeo.

Trier pour créer des emplois
Une campagne d’affichage grand public, en place pendant deux mois, fait comprendre que bien trier, c’est réduire son impact environnemental et préserver l’environnement, mais c’est également créer des emplois locaux. Laurent Blériot, directeur de l’entreprise publique locale de tri et de valorisation des déchets Cycléa, résume l’enjeu : « Aujourd’hui, les centres de tri de l’île représentent près de 200 emplois. Avec plus de matière collectée, nous pourrions développer des filières locales de recyclage, avec des débouchés locaux, et ainsi, ouvrir une véritable boucle d’économie circulaire sur l’île ». Leader de la fabrication de films d’emballage souple, Bourbon Plastiques Emballage, qui emploie 50 salariés, en est une autre illustration concrète : son usine de Bras-Panon, équipée d’un atelier de régénération de haute technicité, traite déjà 300 tonnes de films plastiques récupérés par an. « En réutilisant les films en plastique souple collectés auprès de nos clients industriels, nous recyclons et fabriquons des sacs poubelles et des sacs de course 100% péi » rappelle Muryel Leblanc, directrice de BPE.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles