20 C
La Réunion
samedi 26 novembre 2022

MOUSTIQUES STÉRILES : PREMIERS LÂCHERS MASSIFS

Les premiers lâchers de moustiques mâles Aedes albopictus stérilisés par l’Institut pour la recherche et le développement ont débuté le 22 juillet à Duparc (Sainte-Marie).
Ils se poursuivront pendant un an, dans le but de réduire significativement la population de moustiques vecteurs de la dengue, du chikungunya et d’autres maladies. Les femelles fécondées par ces mâles pondent en effet des oeufs qui n’éclosent pas. Les insectes sont produits à grande échelle dans un insectarium cofinancé par l’Europe, l’Etat et la Région sur le site du Cyroi, à la Technopole de Sainte-Clotilde. Ses premiers lâchers sont l’aboutissement de plus de dix années de recherche. Ils ont été retardés d’un an par la crise sanitaire. Si l’efficacité de la technique est prouvée, elle pourrait être mise en oeuvre sur l’ensemble du territoire de l’île. Pour cela, une production industrielle de moustiques stériles sera nécessaire, soutenue par des investissements publics ou privés. La technique de l’insecte stérile, déjà utilisée dans d’autres contextes à travers le monde, n’est pas appelée à se substituer aux autres méthodes de prévention, à commencer par la destruction des gîtes larvaires, mais à les compléter.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles