17.7 C
La Réunion
jeudi 1 décembre 2022

Mentorlab : la main tendue aux néo-entrepreneurs

Cette main, c’est celle de chefs d’entreprises expérimentés qui offrent leurs compétences et leur temps pour guider et inspirer des porteurs de projet novices dans la création d’entreprise. On doit cette innovation en soi, unique au sein du réseau national du Medef, au Medef-Réunion qui multiplie les initiatives pour promouvoir l’entrepreneuriat.

Innover, c’est bien : encore faut-il que l’entreprise tienne la distance… C’est là que le Mentorlab intervient. Ni parrainage, ni conseil, cette formule souple d’accompagnement ne nécessite même pas d’adhérer au Medef. Sa porte est ouverte à tous, dès lors qu’on a un projet solide dans lequel on croît ou une entreprise nouvellement née qui a besoin d’apprendre à marcher. Didier Fauchard, président du Medef-Réunion, témoigne : « Il y a deux caps très difficile dans le vie d’une entreprise : le trente-sixième mois et le soixantième mois. C’est dans cette période que la mortalité des entreprises est la plus forte. Nous avons créé le Mentorlab pour les néo-entrepreneurs qui sont experts dans leur spécialité mais ignorant de ce qui va conditionner la pérennité de leur entreprise : le juridique, le social, la gestion, etc. L’autre raison, c’est de lutter contre la solitude du chef d’entreprise. » Fabrice Hanni, chef d’entreprise et président du Mentorlab, parle de « lever le doute, car le doute se vit en permanence lorsqu’on démarre. » Dit autrement : « Sans cesse, le chef d’entreprise doit faire des choix. C’est comme s’il était à une intersection à se demander où aller : à gauche, à droite, en face ? Nous sommes là pour l’aider à franchir le croisement, pour qu’il ne reste pas bloqué au stop. » Et les « stop » ne manquent pas sur le parcours de combattant de la création d’entreprise…

De l’empirique et du concret
« Avec son mentor, le néo-entrepreneurs trouve de l’empirique, du concret, des réponses qu’il ne trouvera pas dans les livres » résume Sandrine Dunand-Roux, déléguée générale du Medef-Réunion. Le Mentorlab est donc un lieu d’échanges entre des entrepreneurs confirmés bénévoles, qui ont envie de transmettre, et des novices, simples porteurs de projet ou déjà chefs d’entreprise, compétents mais manquant de connaissances et de direction. Ces échanges prennent deux formes. Les rencontres directes, évidemment, mais aussi les rendez-vous sur la plateforme communautaire numérique SLACK qui démultiplient le partage de l’information. Au bout de trois ans, 157 néo-entrepreneurs ont été accompagnés par un « mentor » du Medef-Réunion « Une bonne partie sont allés au bout de leur projet. D’autres les ont mis en sommeil ou ont abandonné » constate Fabrice Hanni. Ce qui fait que, sans remettre en cause la formule du Mentorlab, le Medef-Réunion souhaite maintenant l’approfondir en professionnalisant davantage le partage d’expérience. Comment ? Par de la formation afin de combler les manques de compétences managériales des néo-entrepreneurs, là où le simple accompagnement ne suffira pas. Ce sera la prochaine étape du Mentorlab.

L’entrepreneuriat contre le chômage
Le Mentorlab n’est pas la seule initiative du Medef-Réunion pour promouvoir la création d’entreprise. « Les Audacieux » est un programme qui s’adresse à des jeunes en difficulté et à des seniors en reconversion ou en recherche d’emploi. Ils ont des projets mais n’osent pas ou ne savent pas comment les mettre en œuvre. Ce programme décline localement une idée d’un ancien président du Medef, Pierre Gattaz. C’est, en simplifiant, une formation intensive de six semaines dans des domaines divers (développement personnel, confiance en soi, expression en public, plus les savoirs de base en compta, gestion, etc.). Depuis quatre ans, les Audacieux ont réuni chaque fois une quinzaine de participants remarqués pour leur motivation (envoyés principalement par Pôle Emploi et les Missions Locales, partenaires du programme). Au bout des six semaines, ils se retrouvent face à un jury où siègent notamment des banquiers… A eux de les convaincre. Ensuite ils pourront pousser, s’ils le souhaitent, la porte du Mentorlab pour la phase suivante. Plus en aval encore, le Medef-Réunion met en œuvre la méthode pédagogique de l’association « Entreprendre pour apprendre », qui consiste à créer virtuellement une entreprise avec des jeunes afin de leur faire toucher tous les aspects de l’entrepreneuriat. Ils sont une quinzaine, recrutés par la Mission locale de l’Est, à la suivre actuellement. Une entrée en matière qui pourra se poursuivre, pour les plus motivés, parmi les Audacieux…

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles