17.2 C
La Réunion
lundi 6 février 2023

Malongo autonome de la plantation à la tasse

En septembre 2021, Malongo lançait sa machine à expresso EOH garantissant un impact écologique réduit grâce à abrication française et ses dosettes individuelles en papier de fibres naturelles. Ayant créé récemment sa propre ligne de production, Malongo maîtrise désormais totalement son élaboration, de la plantation à la tasse.

En un an, la nouvelle machine à expresso EOH a trouvé sa place auprès du grand public. Distribuée aujourd’hui dans plus de mille points de vente, ce sont près de 20 000 machines qui ont déjà été vendues. L’objectif initial de 350 machines produites par jour a été doublé grâce à la création de sa propre filiale de production et par la mise en place d’une organisation rigoureuse.
Côté café, les dosettes en papier de fibres naturelles écoresponsables s’accompagnent d’un emballage en carton recyclable. Malongo a d’autre part transformé, il y a quelques années, ses lignes de production pour généraliser l’opercule carton pour ses dosettes individuelles. Cet opercule, composé à 70 % de carton issu de forêts durablement gérées (certifié FSC et PEFC) permet de protéger contre les UV, la vapeur d’eau et l’oxygène pour préserver la fraîcheur des arômes des cafés. L’engagement pour limiter les conditionnements polluants répond aux demandes des consommateurs de Malongo. Forte du succès d’EOH, Malongo en a enrichi la gamme, à la rentrée de 2022, de 10 nouveaux habillages, venant rejoindre les coloris déjà existants. La marque ambitionne de doubler ses ventes lors de la période charnière des fêtes de fin d’année.

La filiale de production en Vendée
En plus de sa volonté de relocaliser sa production, les manques de savoir-faire et de prestataires français ont poussé Malongo à devenir autonome à 100 % en créant sa propre filiale de production, il y a quelques mois, basée en plein cœur de La Roche-sur-Yon en Vendée. Pour ce nouveau projet, 22 emplois en CDI ont pu être réintégrés et trois postes seront à pourvoir prochainement. La conception de la machine elle-même ne change pas. L’extraction d’EOH permet d’obtenir des expressos à la crème onctueuse et dégageant de puissants bouquets d’arômes. La machine dispose de son propre système de dosettes. Contre l’obsolescence programmée, Malongo propose à sa clientèle une garantie de cinq ans et un service après-vente à domicile. Malongo, fondé à Nice en 1934, est aujourd’hui le leader en France des cafés bio et équitables.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles