13.9 C
La Réunion
vendredi 30 septembre 2022

Madagascar

4 750 tonnes de letchis exportés
Pour la deuxième année consécutive, Madagascar a réalisé une campagne de commercialisation de ses letchis satisfaisante à l’export. Selon le revue spécialisée Fruitrop du Cirad, les exportations vers l’Europe ont atteint 14 750 tonnes fin 2021-début 2022, soit un peu plus que la campagne précédente (14 250 tonnes).
« Bénéficiant d’une bonne précocité de récolte et d’une qualité de fruits satisfaisante, les litchis malgaches se sont écoulés rapidement à l’occasion des fêtes de fin d’année, note la revue. L’étendue de la commercialisation a été plus concentrée notamment du fait du démarrage simultané des campagnes d’exportation par voie aérienne et le chargement des navires conventionnels programmé. L’adaptation logistique a été particulièrement judicieuse pour approvisionner les marchés aux moments les plus propices pour la mise en avant du produit dans les circuits de la grande distribution ». Les exportateurs malgaches ont vendu leurs fruits à 2,70 euros le kilo en moyenne.

Corruption : le Grande Île toujours très mal classée
Madagascar a obtenu une note de 26/100 sur l’indice de perception de la corruption 2021, rendu public fin janvier. La Grande Île se classe en 147ème position, sur 180 pays évalués par Transparency International. Sa note était de 25/100 en 2020. Une évolution non significative, commente la représentante de l’organisation non-gouvernementale à Tananarive, qui souligne notamment la manque de transparence dans la gestion du fonds Covid.

Covid-19 : 11% des Malgaches vaccinés
Débutée à retardement en mai 2021, la vaccination contre la Covid-19 ne progresse que lentement à Madagascar. Au 7 février, 1,9 million de personnes seulement avaient reçu au moins une dose, soit 11% des 16 millions de Malgaches ciblés par la campagne. L’Unicef, qui coordonne dans le pays la logistique du dispositif international Covax (Covid-19 Vaccines Global Access), estime peu réaliste l’objectif officiel de Madagascar (9 millions de vaccinés fin 2022). Il faudrait, pour ce faire, que le rythme de la vaccination soit multiplié par dix. Parmi les obstacles rencontrés : les difficultés d’accès à certaines régions, l’absence de réfrigérateur dans plus d’un quart des centres de santé de base… et le manque d’implication des autorités nationales, qui continuent à vanter la tisane anti-Covid créée localement en 2020. De nombreux Malgaches sont également réticents à recevoir une injection en raison des multiples rumeurs au sujet du risque vaccinal.

Article précédentLE BICARBONATE DE SOUDE BRIOCHIN FAIT MOUSSE
Article suivantMaurice
- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles