17.6 C
La Réunion
mardi 29 novembre 2022

Madagascar | 25 millions de Malgaches

La croissance démographique se poursuit à un rythme soutenu à Madagascar, selon les résultats du dernier recensement : la population malgache augmente chaque année de plus de 368 000 personnes. Le pays compte 25 674 174 habitants, ruraux à 80%. Analamanga, la région de la capitale Antananarivo, est de loin le plus peuplée avec une densité de 209 habitants au km2, contre 43 en moyenne. Plus de la moitié des 25 millions de Malgaches résident dans les Hautes Terres centrales. Enfin, l’espérance de vie s’élève à 69,7 ans pour les femmes mais 65,7 ans seulement pour les hommes.

Corruption : du progrès et des doutes

Madagascar apparaît à la 149ème place du classement 2020 de l’indice de perception de la corruption par les milieux économiques et différents experts, établi par l’ONG Transparency International dans 180 pays. La Grande Île progresse légèrement, notamment après avoir adopté une loi sur la récupération des avoirs illicites. Mais dans le même temps, Transparency International révèle des faits de corruption lors de la distribution des aides sociales pendant la crise sanitaire et émet des doutes quant à la répartition des fonds du plan d’urgence gouvernemental. La plus grosse part de ce budget a été fléchée sur des projets d’infrastructure correspondant à des promesses électorales du futur président Andry Rajoelina.

Eau : des forages contre la pénurie

Madagascar et notamment sa capitale Antananarivo ont été confrontés à une grave pénurie d’eau potable ces derniers mois, en raison d’un démarrage tardif de la saison des pluies. Vétusté des réseaux et insuffisance des investissements pour répondre aux besoins croissants de la population génère des manques de plus en plus mal vécus par la population, confrontée à des coupures quotidiennes. En réponse, le gouvernement a annoncé fin janvier la mise en œuvre de 46 forages dans la région d’Antananarivo. Plus de la moitié de la population de la Grande Île n’a pas accès à une source d’eau potabilisée.

Orange Madagascar : des Mauriciens se désengagent

Deux actionnaires minoritaires ont quitté le capital d’Orange en début d’année 2021 : la holding Terra Mauricia et Kibo Capital Partners, société mauricienne de gestion d’actifs. Les deux investisseurs étaient présents au capital d’orange Madagascar depuis 2010. Selon la presse malgache, les 16% détenus par les actionnaires mauriciens ont été rachetés par Orange. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé.

Le marché des télécoms malgaches est pourtant en forte croissance et Orange en en le leader sur la voix et les données, tout en développant une offre de finance digitale avec sa filiale Orange Money.

 

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles