17.6 C
La Réunion
mardi 29 novembre 2022

L’emploi salarié dynamique grâce aux ETI

Entre 2008 et 2017, 9 500 emplois ont été créés dans le secteur marchand, hors agriculture, à la Réunion, a mesuré l’Insee. Dans tous les secteurs, l’emploi a augmenté sauf dans la construction, particulièrement impactée par la crise économique de 2007-2008. Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) et les microentreprises contribuent le plus aux créations d’emplois salariés. Cette croissance est la conjugaison d’emplois créés par les entreprises pérennes et d’un solde nettement positif entre les emplois générés par les entreprises nouvellement créées et celles qui ont disparu. Le poids des ETI dans l’emploi salarié se renforce nettement entre 2008 et 2017, passant de 16 % à 23 %. Cette hausse est liée autant à leur dynamique propre, qu’à l’apport des PME devenant des ETI sous l’effet du franchissement de catégorie lié à la croissance de leurs effectifs. Pour rappel, une PME devient une ETI quand elle franchit le seuil de 250 salariés.
À l’inverse, les microentreprises regroupaient une part plus faible des emplois en 2017 (26 % contre 31 % en 2008). En effet, sur la période, beaucoup d’entre elles changent de catégorie du fait de leur développement ou du rachat par des structures plus grandes, principalement des PME. Le poids de l’emploi dans les grandes entreprises reste stable sur la période.
Les zones d’emploi Ouest et Sud de la Réunion ont cumulé à elles seules les trois quarts des créations d’emplois entre 2008 et 2017. C’est dans le nord de l’île que les grandes entreprises et les ETI sont les plus implantées

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles