20 C
La Réunion
samedi 26 novembre 2022

Le circuit court, atout maître de PetFood Run

A base d’approvisionnements 80% locaux et une fabrication réunionnaise de A à Z, les croquettes pour chiens et chats de PetFood Run ont, en plus de la qualité, le double avantage d’une fraîcheur et d’une disponibilité garanties : alors que les importations font les frais d’un trafic maritime perturbé et de hausses de coûts, l’économie circulaire prouve à nouveau sa pertinence.

Mathieu Calteau, responsable du site de production, Soizic Lucas, directrice des opérations
commerciales et industrielles, et Jacques Germane, directeur général de PetFood Run

Six ans ! Pour PetFood Run aussi, l’heure de l’anniversaire symbolique approche. La plus connue des marques locales de croquettes, Kanéo, a fait son apparition en magasins en 2014. L’usine de PetFood Run avait démarré l’année précédente, et la société elle-même est née en 2012. Pour souligner le chemin parcouru, le seul producteur réunionnais de petfood a rappelé le mois dernier sa genèse : le projet d’économie circulaire porté par les coopératives agricoles locales, visant à valoriser les restes de la filière volaille sous forme de croquettes pour chiens et chats. C’est ainsi que sont nés tout d’abord les croquettes Canicroc pour Gamm Vert et Yock pour Fermes et Jardins. Puis la marque qui, aujourd’hui, fait la force de PetFood Run, Kanéo, avec les croquettes pour chiens en 2014, puis la gamme Kanéo Chat en 2016. Parallèlement, des références complémentaires permettent à PetFood Run d’être présent sur tous les segments du petfood : Crocan, entrée de gamme pour chiens sortie en même temps que Kanéo ; Croc d’Or pour les revendeurs indépendants et les stations-services ; Krokidog pour les circuits spécialisées. Et la dernière née courant 2018, PRONUTEN, marque premium (haut de gamme) distribuée en circuits spécialisées (animaleries, cliniques vétérinaires, etc.), qui témoigne du niveau d’expertise atteint par PetFood Run.

Leader en GMS sur le marché du sec chien
Cette stratégie de déploiement industriel et commercial a été payante. Avec une part de marché, toutes marques confondues, estimée à près de 30 % du marché du sec, le producteur local est notamment leader en GMS en croquettes sèches. Et ce, sur un marché en croissance modérée régulière, mais soumis aux coups spéculatifs des lots importés à bas coût. Des marques de bas de gamme à l’étiquetage souvent intraduisible tirent le marché vers le bas. Dans ce contexte de brouillage de l’offre, les atouts de PetFood Run n’en sont que plus évidents : « Ils tiennent à la qualité très supérieure de nos produits, à leur fraîcheur grâce au circuit court de notre approvisionnement en matières premières locales. Nos croquettes ne voyagent pas pendant des semaines en bateau ! Le circuit court garantit aussi un meilleur taux de service, avec des produits toujours disponibles, ce qui rassure les enseignes. La situation actuelle tend à mettre en lumière ces points forts pas toujours bien valorisés habituellement » explique Soizic Lucas, directrice des opérations commerciales et industrielles de PetFood Run.

Croquettes fabriquées à la Réunion
« PetFood Run est le succès d’un projet de valorisation locale » résume Soizic Lucas. L’activité emploie aujourd’hui 19 personnes. L’usine produit 4 000 tonnes de croquettes par an. Seuls les emballages et certaines matières spécifiques sont importés, aucun fabricant local n’étant en mesure de les fournir pour l’instant. Les produits sont estampillés Nou La Fé et la signature de PetFood Run (« Croquettes fabriquées à la Réunion ») gagne chaque année des fidèles. Soizic Lucas souligne aussi un autre pilier de l’ancrage local de cette production : la transmission du savoir-faire à des jeunes qui permettra de conserver et de renouveler les compétences à La Réunion. « L’entreprise y est attachée, insiste Soizic Lucas : en 10 ans, l’équipe s’est déjà bien étoffée. Petfood Run travaille également la polyvalence de ses opérateurs sur les postes afin de maximiser l’optimisation de sa production et limiter les risques d’arrêt. En effet, compte tenu de son unicité sur l’île, la technologie utilisée nécessite une totale maîtrise et autonomie sur la gestion de la ligne de production et de sa maintenance. » L’avenir passe par l’innovation. Une nouvelle référence, complément de gamme, verra le jour dans le courant de l’année. Une nouvelle gamme PetFood Run est annoncée pour 2023, et des réflexions sont en cours sur l’utilisation de nouvelles matières innovantes, notamment des sources de protéines alternatives… et pourquoi pas des farines d’insectes ? Enfin l’export figure désormais à l’agenda de PetFood Run : exporter son savoir-faire et son expertise est un objectif à l’étude…

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles