15.6 C
La Réunion
samedi 3 décembre 2022

L’Aventure du Vivant à La Réunion

Sous la bannière générique de « L’Aventure du Vivant », le ministère de l’Agriculture de l’Alimentation et de la Forêt mène une grande campagne de communication auprès des jeunes en faveur des métiers de agroalimentaire et des formations y préparant. Une campagne relayée à la Réunion.

« Alors qu’un agriculteur sur deux sera en âge de prendre sa retraite au cours des dix prochaines années, il est important de renouveler les générations et de mettre en avant auprès des jeunes le rôle fondamental et la grande diversité des métiers innovants et d’avenir existant au sein des filières de l’agriculture, de l’agroalimentaire, de la forêt et du paysage » explique Pascal Augier, directeur régional de l’Agriculture, de l’Alimentation et d cela Forêt (DAAF). La campagne de communicatifon autour des formations des métiers du vivant est l’une des 21 mesures du volet agricole, agroalimentaire et forestier du Plan France Relance. La campagne régionale vient compléter les deux campagnes de communication nationales du ministère : campagne sur les formations depuis le 15 avril 2021, campagne sur les métiers lancée le 1er juillet. Campagnes mettant en avant l’innovation et les enjeux sociaux (changement climatique, autonomie alimentaire du territoire, bien-être animal, protection de l’environnement et de la biodiversité, etc.) qui sont désormais au cœur de ces métiers et de ces formations.

90 % d’insertion professionnelle
Chaque année, l’enseignement agricole de La Réunion accueille environ 2 000 jeunes en formation scolaire et en apprentissage. 60 formations aux métiers de l’agriculture et de l’environnement sont dispensées à la Réunion, du collège à Bac + 5. Les lycées agricoles ont la particularité d’être ouverts à tous les publics, quel que soit l’âge, pour faciliter également les projets de reconversion professionnelle. Au-delà de la formation initiale, les métiers du vivant se développent et s’enrichissent de la formation continue pour renforcer les compétences entrepreneuriales et se former aux nouvelles technologies. L’enseignement agricoles a de bons résultats aux examens et assure un taux de 90 % d’insertion professionnelle à ses diplômés, dont 25 % formés par la voie de l’apprentissage.

Des métiers d’avenir
Les métiers du vivant sont bien plus diversifiés que bien des jeunes et des parents l’imaginent. En plus, ils recrutent. Pour en apporter la preuve, la campagne régionale de communication diffuse, sous forme de petits films visibles notamment sur les réseaux sociaux, cinq portraits de jeunes témoignant de leur motivation et de leur itinéraire. Elevage de volaille, management d’espaces verts, contrôle qualité en agroalimentaire, conseil technique en culture de cannes à sucre, arboriculture : cinq métiers d’avenir parmi de nombreux autres.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles