14.2 C
La Réunion
mercredi 29 juin 2022

Krys en lutte contre la myopie

Le nombre de myopes devrait doubler entre 2000 et 2050. Un véritable boom ! Face à cet enjeu, Krys, leader de l’optique en France, se mobilise par des actions de prévention et le renforcement de son offre en magasin.

Le « myopia boom » n’est toutefois plus une fatalité car, détectée tôt, la myopie peut être contrôlée. Experts de la santé visuelle, les opticiens Krys se sont emparés de cet enjeu de santé publique, par la mise en place d’actions de prévention et une offre en magasin renforcée. Dernière innovation en date, le verre Hoya MiyoSmart Vision, premier verre de freination de la myopie dédié à l’enfant. Il rejoint l’éventail de solutions distribuées par Krys afin que chaque enfant myope puisse trouver la réponse la mieux adaptée à son besoin. En France aujourd’hui, deux adultes sur cinq et un enfant sur cinq sont myopes. C’est ce que révélaient l’an dernier les premières données de prévalence de la grande étude épidémiologique sur les troubles réfractifs réalisée par le CHU de Poitiers sous la responsabilité du Pr Leveziel, chef du service d’ophtalmologie, en partenariat avec Krys Group. Cette étude, la plus vaste jamais menée en France, dont les résultats définitifs seront dévoilés dans les prochains mois, permettra également d’obtenir des informations sur la progression de la myopie chez les enfants. Si rien ne permet de stopper définitivement l’évolution de la myopie à l’âge où elle se développe, c’est-à-dire chez l’enfant ou l’adolescent, il existe des solutions qui peuvent freiner son évolution et ainsi éviter des corrections trop importantes et diminuer le risque de complications. Car la myopie forte est associée à des complications pouvant aller jusqu’à la cécité : dans le monde, ce sont ainsi plus de 537 millions d’individus qui sont aujourd’hui en situation de malvoyance ou de cécité en raison d’une myopie mal corrigée.

Un verre révolutionnaire
Krys s’est impliqué depuis plusieurs années dans la lutte contre la myopie de l’enfant en lançant plusieurs initiatives visant à sensibiliser les Français, alerter sur les conséquences possibles de la myopie, mieux la dépister et mesurer l’évolution de sa prévalence.

« Proposer la gamme la plus étendue de solutions et former nos opticiens aux dernières innovations nous permet d’apporter à nos clients le meilleur niveau de conseil et les solutions les plus performantes »

souligne Patrice Camacho, secrétaire général en charge de la Santé chez Krys Group.

Pour freiner la progression de la myopie, il est possible de modifier ses habitudes quotidiennes en favorisant les activités extérieures ou en limitant l’usage des écrans.
En matière d’équipement optique, le verre Hoya MiyoSmart Vision est une des dernières innovations en date.
Commercialisé depuis deux ans en Asie par Hoya, un des leaders mondiaux du verre ophtalmologique et partenaire historique de Krys Group, ce verre révolutionnaire a la face avant composée de centaines de petits segments en forme de « nid d’abeille », invisibles à l’œil nu.
Cette géométrie spécifique assure alors une défocalisation myopique qui permet de ramener les images périphériques en avant de la rétine.
Une étude menée en Asie pendant deux ans a montré que le verre MiyoSmart freine la progression de la myopie d’en moyenne 59 % et ralentit l’allongement axial de l’œil de 60 %.Aujourd’hui, plusieurs solutions coexistent. Le nouveau dispositif Hoya s’insère dans un arsenal complet intégrant entre autres lentilles rigides à porter la nuit (orthokératologie) et lentilles de contact souples à porter en journée.­­­­­­

Frank Martin

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles