16.1 C
La Réunion
lundi 4 juillet 2022

EDF Réunion, première entreprise de France à obtenir la certification AFAQ Biodiversité 2021

EDF à la Réunion devient la première entreprise française à voir sa démarche en faveur de la biodiversité reconnue au plan national selon la norme NFX32-001 : 2021 « démarche biodiversité des organisations », dernière version de l’AFAQ Biodiversité délivrée par l’AFNOR, l’organisme français de certification.

EDF à La Réunion n’agit pas seulement sur le front de la transition énergétique. Elle le fait aussi sur celui de la préservation de la biodiversité. La certification AFAQ Biodiversité* que vient d’obtenir l’entreprise montre l’importance prise par cette préoccupation dans son activité. Olivier Meyrueis, directeur régional d’EDF, et Emmanuel Aubourg, chef du service de production et pilote de la certification Biodiversité, en expliquent l’origine : « Les raisons ne manquent pas qui justifient l’exigence que nous nous imposons envers la biodiversité. A commencer par le fait que beaucoup de nos équipements sont au milieu de la nature. La centrale de Takamaka est la seule activité industrielle à l’intérieur du parc national. Nous avions besoin de structurer cette démarche dans notre fonctionnement. Nous recherchions une labellisation nous permettant de progresser dans ce domaine. Ayant appris que l’AFNOR préparait une norme dédiée à la biodiversité, nous l’avons anticipée en visant un premier label Biodiversité auprès de la SGS, le leader mondial de la certification. Lorsque la norme NF est sortie, nous étions prêts. La certification AFNOR est venue confirmer notre label Biodiversité de la SGS. »

Un correspondant Biodiversité dans chaque service
Auto-surveillance annuelle, audit de renouvellement tous les trois ans. Avec cette double certification, EDF à La Réunion place haut la barre. « C’est un engagement pour l’avenir. La protection de la biodiversité intègre notre activité, et cela dans un effort d’amélioration continue. La certification nous permet de cadrer les choses, depuis la gouvernance de l’entreprise jusqu’aux actions opérationnelles sur le terrain » précise Olivier Meyrueis, qui cite deux exemples : « L’élagage à proximité de nos lignes respecte désormais les espèces endémiques. Les conteneurs de matériels destinés à la centrale de Takamaka sont systématiquement désinfectés à leur arrivée au port. » Pour la mise en œuvre au quotidien, un correspondant Biodiversité, agissant en lien avec Emmanuel Aubourg, est nommé dans chaque service. « La protection de la biodiversité nécessite des connaissances très fines. nous allons les chercher auprès de partenaires associatifs, institutionnels ou privés. Nous nous appuyons sur leurs experts pour savoir ce que nous devons faire ou au contraire ne pas faire » indique celui-ci.

Remerciement aux associations
Ces partenaires, justement, EDF à La Réunion les a rassemblés le mois dernier afin de les remercier de l’aide apportée. La SEOR est un partenaire historique d’EDF pour la protection du Papangue et le sauvetage des pétrels victimes de la pollution lumineuse, plus récemment dans l’analyse des déplacements de quatre espèces protégées : Pétrel de Barau, Pétrel noire de Bourbon, Puffin tropical et Puffin du Pacifique. Vingt balises sont installées sur la ligne à très haute tension Bras de la Plaine-Le Gol pour éloigner les espèces nocturnes. EDF a sollicité les hydro-biologistes de l’association du bureau d’étude OCEA pour limiter l’impact que la centrale hydroélectrique de Langevin peut avoir sur la vie aquatique. L’entreprise participe au financement des campagnes de sensibilisation de Globice sur les cétacés de La Réunion. EDF soutient le Conservatoire botanique national de Mascarin. Avec l’association pour la Valorisation de l’Entre-Deux Mondes, elle a contribué à la création d’une micro-forêt (600 plants de 32 espèces différentes) à Saint-Pierre en lieu et place d’espèces exotiques envahissantes. Enfin l’association Bien & Toi a procédé au recensement floristique des sites tertiaires d’EDF : 126 espèces dont 25 endémiques à préserver.

* Périmètre de la certification d’EDF à la Réunion : l’ensemble des activités in-situ à l’exception de la Post Exploitation.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles