16 C
La Réunion
mercredi 29 juin 2022

Chiens et chats à La Réunion et petfood en GMS

Plus de la moitié des Réunionnais possède au moins 1 chien ou 1 chat

  • 40% des personnes interrogées déclarent posséder au moins 1 chien (1,62 chiens en moyenne par détenteur).
  • 25% des personnes interrogées déclarent posséder au moins 1 chat (2,04 chats en moyenne par détenteur).
  • 14% possèdent chien(s) et chat(s).
  • 49% ne possèdent ni chien ni chat.

Fréquence d’achat petfood en GMS : plus d’acheteurs pour chien mais des acheteurs pour chat plus réguliers

  • 69% des possesseurs de chiens (soit 28% de l’ensemble des personnes interrogées), déclarent acheter du petfood en GMS au moins 1 fois par mois – 12% déclarent acheter toutes les semaines.
  • 82% des possesseurs de chats (soit 21% de l’ensemble des personnes interrogées), déclarent acheter du petfood en GMS au moins 1 fois par mois – 18% déclarent acheter toutes les semaines.

Note méthodologique : étude SAGIS – sondage réalisé pour Leader Réunion du 11 au 18 mars 2022 – Echantillon : 500 personnes constituant un échantillon représentatif de la population de La Réunion âgée de 18 ans et plus. Méthode : étude réalisée par téléphone (fixes et mobiles) – Quotas: sexe, âge, profession de la personne interrogée, stratification par commune – Comme toute enquête quantitative, cette étude présente des résultats soumis aux marges d’erreur inhérentes aux lois statistiques. La marge d’erreur est estimée à +/- 5%, à 90% de probabilités.

Comportement du client (« shopper ») en magasin : étude d’observation en GMS, devant le linéaire petfood.

1 ) 3/4 des « shopper » achètent, dont :
2/4 : 1 seule référence ;
1/4 : 2 références différentes ou plus.
Avec 25% de non-achat, le linéaire petfood est un linéaire caractérisé par un niveau relativement faible de non-achat : quand on y vient c’est plutôt pour acheter. Pour comparer, dans les autres études shoppers réalisées (dans d’autres rayons), le taux de non-achat varie de 20% (pour des achats très courants) à 60% (pour des achats plus occasionnels/achats d’impulsion).
NB : 2/3 des acheteurs sont mono-référence : l’enjeu pour les marques est renforcé par une mixité d’achat (par acte d’achat) relativement faible.

2 ) 2/3 des « shopper » hésitent devant le linéaire
(vs 1/3 qui se dirige directement vers un point précis du linéaire).
C’est une proportion élevée « d’hésitants ». (Ce taux varie habituellement entre 20% et 30% dans les autres rayons du magasin).

3 ) Le temps moyen passé dans le linéaire petfood  = 1 minute.
(Autres rayons étudiés : de 14 secondes en moyenne minimum à 2,3 minutes en moyenne au plus long).

Compte tenu de la dominante d’achat (75% des clients achètent), le temps passé est dans la moyenne, supérieur néanmoins au temps d’achat constaté pour des catégories de produits très courants. En ligne avec le niveau relativement élevé d’hésitation devant le linéaire.

En conclusion sur le comportement d’achat petfood en GMS : Un achat courant mais pas si automatique et un comportement devant le linéaire qui pose des questions en raison de la faible proportion de shoppers qui se dirige directement vers un point précis du linéaire. Problème de repérage ? Faible fidélité produit/marque ? En tout état de cause, s’ils repartent majoritairement (3/4) avec un achat, il s’agit pour la plus grande partie d’un achat mono-référence.

Note méthodologique : étude TER – Ces observations ont été réalisées par les équipes de TER présentes chaque mois dans le réseau de la GSA pour des relevés de natures diverses et des études clients. 50 observations ont été réalisées dans le rayon pet-food entre le 10 et le 17 mars 2022 dans 5 points de ventes de la GSA (4 hypermarchés/1 supermarché). Pour plus d’information sur ces études: contact@terreunion.net

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles