16.3 C
La Réunion
jeudi 28 octobre 2021

Amazot.re : la première grande plateforme d’e-commerce réunionnaise

Regroupant dès son lancement l’offre de plus de 50 commerçants, la nouvelle place de marché Amazot.re, pratique pour les commerçants et pour les consommateurs, a les atouts d’une innovation commerciale pouvant donner un nouvel élan à la vente en ligne à la Réunion.

Amazot.re : derrière le jeu de mot pointe l’ambition d’être à l’échelle locale un innovateur du e-commerce. L’équipe de développeurs d’amazot.re autour de Léo Miniou-Montels et Rémi Voluer est partie du constat suivant : statistiquement les Réunionnais achètent de plus en plus sur internet. La crise sanitaire oriente d’autant plus les acheteurs sur le web que certains centres commerciaux sont fermés. La difficulté pour les acheteurs en ligne, c’est de trouver un site de confiance, qui livre rapidement à La Réunion tout en assurant un SAV en local. A cette problématique, amazot.re apporte une réponse inédite en donnant accès au plus grand catalogue local de produits livrés à domicile en 48 heures, sans surtaxe et en bénéficiant d’un SAV basé à La Réunion. Jusque-là, pour acheter un produit en ligne à La Réunion, il fallait naviguer d’un site à un autre pour effectuer des comparaisons et trouver une livraison possible sur l’île. Surmontant l’obstacle, Amazot.re donne accès sur un seul site aux offres de plus de 50 commerçants de La Réunion et plus de 10 000 produits allant de l’univers high-tech à celui de la parapharmacie. Du coup, les recherches sur des sites nationaux ou internationaux vont également pouvoir trouver une réponse localement et contribuer en outre au développement économique local.

Objectif : devenir un leader local du e-commerce

« Notre ambition était de développer un vrai leader local du e-commerce proposant une offre globale aux Réunionnais et leur permettant de profiter des mêmes services que leurs cousins métropolitains » explique Rémi Voluer, président de Amazot. Côté commerçant, la formule a de quoi séduire. Il n’y a aucun frais d’abonnement pour vendre sur Amazot et le site prélève uniquement une commission de 5 % sur les ventes. « Il était important pour nous de pouvoir offrir à tous les commerçants réunionnais un nouveau canal de vente peu coûteux et qui ne demande pas d’investissement financier au lancement » souligne Léo Miniou-Montels responsable opérationnel de Amazot. Pour autant, plusieurs marketplaces ont vu le jour dernièrement à la Réunion. Qu’apporte de nouveau Amazot.re ? La grande différence se situe, bien entendu, au niveau de l’étendue de l’offre. Les autres marketplaces locales réunissent une offre limitée de produits. D’autre part, Amazot.re, à l’instar d’un site de vente en ligne international, est alimenté en continu par les commerçants réunionnais, d’où un catalogue de produits déjà conséquent et qui va aller en se développant. Enfin, Amazot.re met en avant à juste titre sa simplicité : la plateforme permet en deux clics de trouver son produit, de comparer les offres et de commander.

L’équipe d’Amazot.re

Le plus grand catalogue en ligne de la Réunion

« Nous nous sommes fixés pour mission de rassembler tous les e-commerçants de La Réunion au sein d’une plateforme unique, accessible et performante et d’offrir aux habitants de La Réunion un large catalogue de produits de qualité, livrés rapidement, sans surtaxe et bénéficiant d’un SAV basé à La Réunion » lit-on sur le site d’amazot.re. Incontestablement, le site est à la hauteur de l’ambition de sa profession de foi : « Le choix, les prix ». Esthétique, ergonomie, clarté de l’information. La clarté en particulier : là où d’autres places de marché ou sites de grandes enseignes veulent donner l’image de la profusion au risque de la confusion, amazot.re privilégie une largeur d’offre présentée sans artifice en privilégiant la fonctionnalité. Il en résulte une sorte de « grande surface » virtuelle où il est facile et plaisant de se promener entre les « rayons » : Bébé, jouets et jeux ; Modes F et H ; Beauté ; High-tech, jeux vidéos ; Epicerie ; Fitness et cardio ; Hifi audio ; Animaux ; Cheveux… Des produits à des prix particulièrement attractifs sont mis en avant. La promesse commerciale d’amazot.re repose également sur le service  : l’engagement d’une expédition du produit acheté sous deux jours ouvrés, un service client depuis la Réunion et la possibilité d’échanger les produits non ouverts pendant 14 jours après l’achat.

Trois questions à Léo Miniou-Montels, directeur opérationnel

La place de marché amazot.re a-t-elle vocation à se substituer aux sites marchands des commerçants participants ou à les compléter ?

Amazot a été créé non pas pour remplacer l’offre existante mais pour proposer une plateforme qui n’existait pas et qui manquait sur le territoire. Notre souhait était de pouvoir proposer aux consommateurs vivants à La Réunion un site local offrant un très large catalogue de produits livrés rapidement et à un bon prix.

La culture (le livre surtout…) est absente de l’offre d’amazot.re. Est-ce volontaire ou prévoyez-vous de développer ce domaine, et d’autres domaines, dans l’avenir ?

Nous prévoyons en effet de développer ce domaine, nous sommes d’ailleurs en discussion avec plusieurs maisons d’éditions à La Réunion qui ne devraient pas tarder à nous rejoindre.

Les petits artisans locaux et petits producteurs du terroir réunionnais voient dans l’e-commerce un moyen d’élargir leur clientèle, à la Réunion même et vers l’extérieur. Allez-vous intégrer ce type d’offre locale ?

Sur Amazot nous avons déjà quelques artisans qui proposent leurs produits mais effectivement nous souhaitons développer cette offre sur notre plateforme. En revanche Amazot n’a pas vocation à vendre sur le marché extérieur. Nous proposons exclusivement des produits issus de vendeurs réunionnais pour une clientèle vivant à La Réunion.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles