14.2 C
La Réunion
mercredi 29 juin 2022

UNE LIGNE DE VETEMENTS DE PROTECTION POUR LES PROFESSIONNELS DE SANTE

Mon Masque de France lance une collection de vêtements antibactériens et antiviraux pour les professionnels hospitaliers et para-médicaux, ainsi que les spécialistes du bien-être et de la beauté.

Des vêtements de travail sûrs, pratiques et confortables. Moins d’un an après le lancement de Mon Masque de France, Diane et Jules Deblyck, fondateurs de la marque, ont créé une collection de vêtements de protection individuelle, 100 % fabriquée en France et spécifique à tous les métiers dans lesquels la protection est, chaque jour davantage, une nécessité. Grace à l’utilisation de la technologie HeiQ Viroblock pour la finition textile, développée par HeiQ, société suisse de référence mondiale pour les textiles innovants, antibactériens et antiviraux, la jeune marque a élaboré chaque pièce de la gamme (vêtements et accessoires) afin d’apporter une réponse aux sollicitations des professionnels en quête d’équipements textiles adaptées à la situation sanitaire, pour se protéger et protéger leurs patients et ou clients. Testée efficace à 99,99 % contre le SARS-CoV-2, cette technologie textile offre des garanties de conformité, du durabilité et d’hygiène inédites pour lutter efficacement contre les bactéries, les virus ou encore les maladies de type nosocomiales. « Nous démontrons ainsi que l’innovation n’est pas qu’une affaire de grande entreprise ! C’est surtout la suite logique de notre démarche entrepreneuriale, au service de la création d’emplois locaux et de la valorisation des métiers d’artisanat textile » déclare Diane Deblyck.

Une styliste-prototypiste
Pour se doter d’un style abouti, conforme aux attentes des professionnels, Mon Masque de France a confié son cahier des charges à une couturière styliste-prototypiste, recrutée spécifiquement pour ce projet, afin de garantir des produits aux finitions parfaites. Les coupes de ces vêtements ont été inspirées de modèles de tenues de professionnels de santé, en optimisant constamment la ligne, les coutures et les finitions, pour un confort optimal et l’ajustement adéquat, entre modèles « hommes » et « modèles femmes ». C’est notamment grâce à un panel de professionnels de santé – infirmière libérale, kinésithérapeute, gastro-entérologue et hépatologue, ostéopathe – qui se ont prêtés au jeu pour confier leurs besoins et recommandations, que les premiers modèles ont vus le jour.« Selon le corps de métier, la forme d’un vêtement doit être adaptée à son utilisation pour garantir un confort optimal et une praticité d’usage. L’emplacement d’une poche n’est pas la même pour toutes les professions, un pantalon avec un élastique intégré promet un confort sans pareil. C’est le cas avec ces vêtements, avec un coton léger et respirable qui fait la différence avec les équipements à usage unique » témoigne Nathalie Meunier, infirmière libérale.

La collection
Deux blouses, une tunique enfilable, un pantalon, une charlotte de tête et un masque de protection en tissu. Pensée en demi-mesure, elle est entièrement personnalisable : tailles, couleurs, impression sérigraphie… Elle se décline en cinq tailles (du S au XXL), avec, au-delà, une offre très grandes tailles et un service de sur-mesure sur demande. Les produits sont en tissu 100 % popeline de coton, de haute qualité textile et haute finition couture, avec poches extérieures et fermetures à boutons pression ou sans bouton (tunique enfilable) et pantalon à élastiques et cordon à la taille. Déclinaison de couleurs : liserets bleu et rose, bleu marine uni, etc. Possibilité de personnalisation des couleurs et impression sérigraphie de logo ou d’identité… La collection comprend également des charlottes de tête ajustables et des masques réutilisables (tailles homme et femme) avec élastiques réglables (sur demande). Entretien par lavage en cycle court à 30-40 degrés.

Vente en ligne et entraide
Sur son site web grand public, Masque de France a lancé mi-mars une rubrique spécifique à la vente en ligne de ces vêtements de protection. « En achetant un produit de la gamme sur le site, la marque s’engage à reverser une part du prix de vente de chaque produit, sans impact sur le prix pour le client, afin de soutenir l’association FXB International, ONG qui lutte contre l’extrême pauvreté, en France et à l’étranger, depuis 30 ans et dont Sophia Aram est la marraine du programme de lutte contre le Covid-19 » annonce Diane Deblyck.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles