14.8 C
La Réunion
dimanche 3 juillet 2022

Recul historique du trafic aérien en 2020

Les chiffres définitifs de l’aéroport Roland-Garros pour 2020 confirment les premières estimations : sur l’année, le trafic a chuté de 58,2%. La plate-forme a accueilli 1 040 139 passagers – un niveau équivalent à celui de 1993 – contre près de 2,5 millions en 2019. Le trafic s’est effondré à partir de mars, quand la pandémie de Covid-19 a entraîné la fermeture progressive des frontières. Sur l’axe métropole-Réunion, où les liaisons commerciales n’ont jamais été totalement interrompues, la baisse du nombre de passagers s’établit à 47,5%. Elle atteint 72% sur les lignes régionales, toutes fermées à partir de la fin mars à l’exception de celle de Mayotte. L’activité n’a repris que pour un nombre très limité de vols sur Maurice et Madagascar à partir de la fin du troisième trimestre.
Les lignes long-courriers touchant Bangkok (Thaïlande), Chennai (Inde) et Guangzhou (Chine), les plus affectées par la pandémie, ont vu leur fréquentation chuter de 81% en moyenne.
Dans le domaine du fret, la baisse de l’activité découlant de la réduction du nombre de vols de passagers, donc de capacités de soute, a été partiellement compensée par des vols spéciaux tout cargo. Sur l’ensemble de l’année 2020, les tonnages traités (24 185 tonnes) ont reculé de 16,9%. La baisse a été moins marquée à l’export (-12,6%) qu’à l’import (-18,7%), grâce aux expéditions de poissons pélagiques et à une production fruitière particulièrement abondante en fin d’année, qui a nécessité la mise en place de vols cargos spéciaux vers Paris. Sur le seul mois de décembre 2020, les exportations aériennes au départ de la Réunion ont ainsi augmenté de 13,2%.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles