14.8 C
La Réunion
dimanche 3 juillet 2022

PECHE AVENIR OBTIENT UN QUOTA DE LANGOUSTES

L’armement Pêche Avenir de Laurent Virapoullé a obtenu de l’administration des Taaf un quota de 17 tonnes de langoustes, à pêcher dans les eaux des îles Saint-Paul et Amsterdam d’ici le 31 mars, date de la fin de la campagne 2021-2022. Cette décision ne modifie pas le quota de Sapmer, l’opérateur historique de cette pêcherie, qui reste fixé à 383 tonnes comme lors de la campagne précédente. La décision des Terres australes et antarctiques françaises a tout de même soulevé l’inquiétude de l’équipage de l’Austral, le bateau de Sapmer spécialisé dans cette pêche au casier. Le jour même de la signature de l’arrêté, le 1er février, les marins et leur syndicat ont manifesté leur mécontentement sur les quais du port, craignant les « conséquences sociales, économiques et environnementales » de l’ouverture de la pêcherie à la concurrence, une première depuis un demi-siècle. Sapmer estime que la petite taille (24 mètres) du bateau de Pêche Avenir n’est pas compatible avec les conditions extrêmes souvent rencontrées dans les eaux australes, et craint les conséquences sur la gestion de la ressource de l’arrivée de nouveaux bateaux dans les eaux de Saint-Paul et Amsterdam, comme cela avait été le cas dans les années 1970.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles