16.1 C
La Réunion
lundi 4 juillet 2022

L’innovation permet de proposer de la variété aux parents

La nutrition spécialisée implique une responsabilité vis-à-vis du consommateur encore plus grande que les autres marchés alimentaires. Les explications de Pauline Thiers, Manager Marketing et Catégorie

Le marché de la nutrition infantile évolue-t-il uniquement en fonction de la natalité ?

Le marché de la nutrition infantile regroupe l’alimentation infantile et les laits infantiles. Le groupe Danone est engagé auprès de l’OMS pour la protection de l’allaitement exclusif jusqu’à 6 mois au moins. Nous sommes convaincus que le lait maternel demeure le plus approprié aux besoins des nourrissons. La natalité est en effet un facteur qui influence le marché infantile. Après quelques années de léger recul, les naissances repartent à la Réunion à la hausse en 2021 et 2022. Mais ce n’est pas le seul facteur. Il y a aussi toute la pédagogie que nous pouvons faire pour expliquer en quoi la réglementation qui encadre l’alimentation infantile permet de proposer des produits adaptés aux besoins des enfants. Si nous prenons l’exemple des petits pots : ils sont composés à 100% d’ingrédients d’origine naturels, ils sont sans colorants, sans conservateurs et sans résidus de pesticides, conformément à la réglementation qui est très exigeante.

C’est à ce niveau qu’intervient l’innovation dans cette catégorie ?

L’innovation permet de proposer de la variété aux parents, et donc de leur permettre de varier les goûts et les plaisirs, au travers de nos différents produits adaptés aux besoins des bébés. Nous observons que vers 15 mois, les bébés mangent presque la même chose que leurs parents. Or, jusqu’à 3 ans, un enfant a des besoins encore bien spécifiques. L’offre alimentation infantile permet de proposer des produits adaptés à ces plus grands bébés.

Existe-t-il des tendances, des segments plus porteurs que d’autres ?

A l’instar du Blédilait Croissance 18×250 ml, nous constatons que de plus en plus de consommateurs passent du lait de croissance en poudre au lait liquide. Nous constatons aussi une attente sur le végétal. Nous proposons depuis la fin de 2021 des gourdes 100% végétales à base de lait de coco et de lait d’amandes. Ces produits permettent de varier les goûts et saveurs pour les bébés. Et ils sont par ailleurs, adaptés aux enfants allergiques aux protéines de lait de vache.

D’autres nouveautés sont-elles attendues en 2022 ?

Nous allons lancer prochainement à La Réunion un lait infantile en poudre Laboratoire Gallia bio. Pour les « grands bébés » de plus de 1 an, nous allons proposer de nouvelles assiettes, contenant des vrais morceaux sans purée, facilitant la découverte des textures. Nombre d’innovations portent cette année sur les usages de consommation des bébés les plus grands. Nous aurons aussi de nouvelles saveurs pour l’éveil des goûts, comme les petits pots Les Récoltes Bio pommes-mûres ou pommes-prunes- vanille.

Le marché de la nutrition médicale est peu connu. Que peut-on en dire ?

Le marché de la nutrition médicale se compose de produits destinés à satisfaire les besoins nutritionnels des patients dénutris ou à risque de dénutrition et pallier certains déficits nutritionnels et métaboliques. Ces produits sont prescrits par les professionnels de santé, dispensés dans les établissements hospitaliers, les établissements de soins et également délivrés par les pharmacies de ville et les prestataires de services. Le marché de la nutrition médicale est dynamique. Le segment principal de ce marché, celui des compléments nutritionnels oraux (CNO), a fini l’année 2021 en croissance de 2,9 % à La Réunion et continue sur cette tendance à +3,1% sur le début d’année 2022. Après plusieurs années de décroissance, nous commençons bien l’année 2022 avec un gain de parts de marché sur le premier trimestre versus le dernier trimestre 2021.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles