16.8 C
La Réunion
jeudi 1 décembre 2022

Le Port de Sainte-Marie enfin désensablé

Les travaux de désensablement du chenal d’entrée du port de Sainte-Marie ont débuté le 11 octobre. La Cinor a confié l’opération à l’entreprise de travaux maritimes Ocetra, basée au Port. Le marché de 900 000 euros consiste dans un premier temps à un dragage sommaire qui permettra enfin aux bateaux d’entrer et sortir du port, fermé depuis le 11 juin dernier à la suite de plusieurs accidents lié à l’ensablement du chenal. Depuis sa création en 1994, en même temps que celle de la piste longue de l’aéroport, le port est régulièrement obstrué par des sédiments amenés par la houle et les courants. Le phénomène s’est accentué au cours des dernières années. Pour le résoudre, Ocetra mettra prochainement en œuvre deux pompes d’une capacité de 700 m³/heure, installées sur une barge et qui pourront opérer dans toutes les zones ensablées. Le marché prévoit que les pompes resteront sur place pendant deux ans et pourront être activés dès que nécessaire. Les problèmes d’ensablement n’empêchent pas la poursuite des travaux d’extension du port, qui va passer de 180 à 337 places. La Cinor engage 19,6 millions d’euros, dont 5,3 millions de subventions européennes, dans l’opération. Lancés il y a deux ans, les travaux doivent se terminer en avril 2022, dans le respect du calendrier initial. Un bassin supplémentaire a déjà été creusé et 2 000 m² de bâtiments sont en construction sur les quais. Ils accueilleront des activités commerciales (restaurants, poissonnerie…) et des locaux pour les pêcheurs professionnels.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles