19.1 C
La Réunion
mercredi 25 mai 2022

Des stations de mesure sur le Piton des Neiges

En 2020, l’Université de la Réunion associée à deux universités mauriciennes a lancé le projet SWIO (Solar and Wind energy in the Indian Ocean). Son objet : étudier la variabilité climatique du rayonnement solaire et du vent à la Réunion et à Maurice en utilisant un modèle régional climatique capable de produire des données pour le futur proche (horizons 2030, 2040, 2050), à une échelle d’un kilomètre là où les modèles actuels travaillent plutôt à l’échelle de 50 kilomètres, inadaptés aux petites îles montagneuses. SWIO a aussi pour objectif d’analyser l’impact de cette variabilité sur les énergies renouvelables variables (solaire, éolien) et d’estimer les tendances dans un contexte de changement climatique. Porté par le laboratoire Energy Lab de la faculté des Sciences, le projet, d’une durée de 36 mois, est cofinancé par l’Europe et la Région dans le cadre du programme de coopération régionale Interreg. Il est actuellement en phase de développement, qui inclut notamment le déploiement de nouvelles stations de mesure au sommet du piton des Neiges et à l’île Maurice, la production d’une base de données climatiques régionales à très haute résolution spatiale sur La Réunion et sur Maurice, le traitement et l’analyse des données d’observation au sol et satellitaires et des données simulées pour estimer les tendances sur le rayonnement solaire et le vent.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles