14.7 C
La Réunion
samedi 2 juillet 2022

ChocolaTé : un lieu de détente voué au chocolat

Saint-Pierre conforte sa réputation de ville « tendance » de la Réunion avec l’ouverture de ChocolaTé, le premier bar à chocolat de l’île.

Le nom du bar à chocolat saint-pierrois joue sur les mots puisque l’endroit fait également salon de thé. Rue du Four à Chaux, c’est un lieu lumineux, aux tons pastels, à la déco simple et élégante, avec coin salon. Au fond, le bar : un comptoir où officient le créateur, Renan de Villèle, son associé Guillaume Darras, un collaborateur et une collaboratrice, tous vêtus d’un tablier couleur chocolat.
Devant eux, principalement, les huit nappages de chocolats proposés, ainsi que des gâteaux à base de chocolat. Derrière eux, les multiples accessoires et ingrédients qui leur permettent de proposer une carte riche de saveurs variées chocolatées. C’est clairement à une découverte ou redécouverte du chocolat et de ses usages que nous invite le fils de Loïc-Olivier de Villèle, le célèbre pâtissier et chocolatier de Saint-Gilles les Bains. C’est dans la pâtisserie de ses parents, explique-t-il, qu’il a pris goût au chocolat et aux produits chocolatés, jusqu’à ce que germe l’idée de créer un endroit qui leur soient voués.

Le haut de gamme dans la convivialité

Les bars à chocolat se répandent en Métropole depuis deux ans, suscitant curiosité et engouement. Ils sont encore peu nombreux. La Réunion n’est donc pas du tout en retard et ces points de vente innovants, d’un concept inédit, s’annoncent être bien plus qu’une mode. Les vertus du chocolat sont bien connus. ChocolaTé nous les rappelle sous de multiples formes. Nappages sur gaufre, crêpe, glaces… Chocolat fondu sur fruits frais coupés. Gourmandises diverses trempés dans le chocolat. Gâteaux au chocolat faits maison… Sans compter une dizaine de garnitures : noisettes, smarties, chantilly, etc. Soit une carte de combinaisons possibles, accompagnées au choix de boissons : chocolat chaud ou froid, thé chaud ou glacé, café, jus de fruit, etc.
des parents aux enfants, une telle communion autour du chocolat se devait de proposer le meilleur. Renan de Villèle a choisi de se fournir auprès de Valrhona, le chocolatier français de réputation mondiale. Finalement, avec ce concept original, c’est une nouvelle variante de la pâtisserie qui s’invente et se savoure ici avec plaisir.

___

Trois questions à Renan de Villèle

Comment vous est venu l’idée de ce concept ?

C’était il y a près de deux ans. Je connaissais l’approche des Canadiens qui y avaient pensé depuis longtemps. Mais chez eux c’est de la restauration rapide, y compris des drive en bord d’autoroute. En France, il n’y avait alors qu’un seul bar à chocolat, à Lyon. Nous ont nous aussi adapté le concept à nos exigences : la proximité, la dégustation dans un cadre agréable et confortable, la garantie de la qualité de ce que l’on mange.

Pourquoi avoir choisi Valrhona ?

Valrhona est aujourd’hui le numéro un mondial du chocolat haut de gamme. C’est l’un des principaux fournisseurs de la grande restauration, des grands chocolatiers et des pâtissiers. Leurs chocolats sont de très bonne qualité et ce sont les plus faciles à travailler. Cette marque de référence nous permet ainsi de proposer du très bon chocolat au meilleur prix. Enfin, Valhrona est représenté ici à la Réunion.

Quelle est votre clientèle ?

Avant de nous lancer, nous avons fait un sondage sur les réseaux sociaux. Nous avons reçu 800 réponses ! Le cœur de cible qui ressortait de ces réponses était une femme de 30 à 35 ans CSP +. Notre clientèle confirme complètement cette prévision. 70 % sont des femmes, avec souvent des enfants en bas âge.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles