20.5 C
La Réunion
mardi 29 novembre 2022

Chatel bien dans son île

Si l’export intéresse la distillerie Chatel, le pionnier des punchs réunionnais cultive d’abord son enracinement local en l’adaptant aux attentes des nouvelles générations. L’entreprise est engagée dans la premiumisation de toutes ses gammes.

Julie Chatel, directrice commerciale

« Les offres de rhums arrangés ont un air de ressemblance, mais en fait chacune est différente et a sa clientèle. Pour moi, mes concurrents sont avant tout des confrères et ça fait plaisir que des sociétés réunionnaises rayonnent en métropole » déclare Julie Chatel, directrice commerciale de Chatel. Chatel, autre grand acteur des Arrangés réunionnais, privilégie, lui, son développement à La Réunion. Il innove principalement pour la clientèle réunionnaise en faisant évoluer ses préparations à base de rhum et en se diversifiant vers d’autres boissons à succès, comme la vodka Next. L’histoire de Chatel avec le rhum arrangé remonte à l’origine même de la distillerie en 1907. Son fondateur, Jean Chatel, pharmacien, était l’auteur d’une thèse sur les plantes aromatiques de La Réunion. C’est de ce savoir que sont nées les liqueurs aux saveurs réunionnaises, au lieu d’importer ce type d’alcools de métropole. Ainsi par exemple le Goyavlet à base de goyavier, inspiré du Guignolet métropolitain à base de cerise. Dans les années 70 et 80, les iconiques punchs Chatel ont fait entrer la marque dans la modernité tout en perpétuant le savoir-faire d’origine. Un savoir-faire dont Alain Chatel, président actuel de la société Chatel, est aujourd’hui l’héritier et qu’il enrichit de ses propres créations.

Les Arrangés Chatel d’hier à aujourd’hui
La gamme actuelle des Arrangés commercialisés par Chatel compte neuf références. Des saveurs historiques, valeurs sûres, maintiennent le lien avec la tradition : letchi, épices, ananas victoria, gingembre. Toutefois leurs recettes ont été retravaillées, rajeunies, avec des associations nouvelles à l’image de Gingembre Passion qui a succédé au Gingembre Tangor. Mais les fondamentaux n’ont pas bougé avec des matières premières  – rhum, fruits, épices – exclusivement réunionnaises. A côté de ces piliers, la distillerie Chatel s’est mise au diapason des goûts nouveaux : Caramel Beurre salée (clin d’œil à Bretagne), Banane Caramel, Ananas & Banane flambée, etc. Chatel s’est hissée à la pointe de l’originalité avec son dernier né, sorti en décembre pour les fêtes : le Bonbon Coco. Cet Arrangé est né de l’engouement du créateur des célèbres calissons au coco Calicoco, le pâtissier saint-paulois Grégory Grimoult, pour les rhums arrangés Chatel et de sa collaboration avec Alain Chatel. Autre témoignage que, pour Chatel, l’aventure des Arrangés est aussi et surtout faite de coups de cœur.

LES ARRANGÉS DE LUXE…
Rhum Métis, Gadiamb, Arrangé Blard… Ouvrant la segmentation des Arrangés vers le haut, plusieurs maisons de rhums arrangés ont fait le choix des circuits spécialisés (caves, boutiques touristiques) et de la vente en ligne. Visant le très haut de gamme, Arrangé Blard, avec son flacon d’une grande élégance, est l’exemple le plus spectaculaire de cette tendance, avec des prix approchant les 70 euros. De son vécu professionnel en métropole et aux Etats-Unis, Gregory Blard, fondateur avec son père et sa cousine d’Arrangé Blard, a rapporté une culture d’entreprise mise au service d’un savoir-faire familial pour créer une collection de rhums arangés aux macérât de fruits non traités, respectant la tradition la plus authentique du rhum arrangé.

- Publicité -spot_img

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

- Publicité -spot_img

Derniers articles