18.7 C
La Réunion
dimanche 23 juin 2024

Tâches ménagères : Briochin affiche son engagement pour la parité

Publicitéspot_img

Deux tiers des femmes assument toutes les tâches ménagères : tel est le résultat le plus édifiant du baromètre des tâches ménagères initié par Briochin, la marque bretonne spécialisée dans les produits naturels d’entretien de la maison. Un baromètre exclusif destiné à faire un état des lieux du partage des tâches ménagères entre femmes et hommes.

Maison née en 1919, Briochin fête cette année ses 105 ans, affichant un succès qui ne cesse de croître. La marque a doublé son nombre de collaborateurs et son chiffre d’affaires ces cinq dernières années. Briochin évolue et veut aujourd’hui agir pour un partage des tâches ménagères équitable entre femmes et hommes. L’entreprise a déjà revu l’habillage de son célèbre savon noir à l’aune de cette équité et va faire de même en ce début d’année pour son nettoyant de vitres. Le personnage de la ménagère d’antan – qui fut un véritable marqueur de Briochin – va donc partager la vedette et les tâches à parité avec un homme sur les packagings de savon noir et de nettoyant vitres avec une version paritaire, l’une féminine et l’autre masculine, de ses emballages en rayon. « Cette évolution témoigne de l’engagement de Briochin dans la prise en compte des enjeux sociétaux actuels, concernant notamment la prise de conscience sur la place des hommes et des femmes dans la société », affirme la marque dans un communiqué. Pour aller plus loin, l’entreprise française a décidé de dresser un état des lieux du partage des tâches au sein des foyers. Briochin a lancé une enquête auprès d’un échantillon représentatif de la population adulte française en collaboration avec l’institut français poll&roll.

Briochin, appréciée par les Français
Ce baromètre a d’abord permis à Briochin de découvrir qu’elle était la marque d’entretien préférée des Français. Elle réunit en effet 11 % des citations, ce qui la place comme première marque nationale, juste derrière les marques de distributeurs (17 %). Les Français sont 68 % à s’accorder à dire qu’ils attachent de l’importance à l’origine française des produits ménagers pour limiter leur impact carbone, et 93 % considèrent important que les produits ménagers soient le plus naturels possible pour respecter l’environnement. Deux particularités qui caractérisent les produits Briochin.

Deux tiers des femmes assument toutes les tâches ménagères
Selon le baromètre Briochin, deux femmes sur trois (66 %) déclarent se charger de l’intégralité des tâches ménagères au sein de leur foyer, contre moins de quatre hommes sur dix (39 %). Les femmes entre 35 et 65 ans sont 70 % à déclarer qu’elles réalisent la totalité des tâches. Alors qu’elles sont en pleine vie active, les femmes doivent donc également gérer l’entretien du foyer. 88 % des hommes confient réaliser des tâches ménagères pour aider leur partenaire, contre 46 % des femmes. Intrinsèquement, les tâches ménagères seraient donc davantage attribuées prioritairement aux femmes, tandis que les hommes n’interviendraient que pour fournir un appui. La répartition des tâches ménagères est perçue différemment du point de vue des femmes et des hommes. Les hommes sont ainsi 83 % à estimer qu’elles sont justement réparties au sein du foyer quand les femmes sont 60 % à le penser !

Qui fait quoi dans la maison ?
Pour 83 % des Français, femmes et hommes confondus, les hommes participent davantage aux tâches ménagères qu’autrefois. Les hommes sont 86 % à le penser et les femmes 79 %. De plus, la grande majorité des Français (93 %) s’accordent à dire que les tâches ménagères devraient être le plus souvent possible partagées à égalité entre les femmes et les hommes : 91 % des hommes et 93 % des femmes déclarent cette conviction. Au-delà des tâches ménagères, d’autres activités domestiques sont majoritairement partagées, voire majoritairement prises en charge par les hommes. Il est une activité dont les femmes s’occupent assez peu, c’est le bricolage. Elles sont seulement un tiers à déclarer bricoler contre les trois quarts des hommes ! La gestion administrative et financière est équitablement traitée par les hommes (73 %) et les femmes (72 %). En revanche, les femmes sont 79 % à gérer les courses, contre 65 % des hommes. L’organisation des repas est également majoritairement prise en charge par les femmes : 84 % contre 45 %.

Le ménage, source de fierté
Les tâches ménagères génèrent de la fierté : lorsqu’ils ont terminé une tâche ménagère, 89 % des Français, femmes et hommes confondus, se disent fiers du résultat obtenu. Si le ménage est considéré comme une obligation (67 %) et un poids au quotidien (19 %), les Français sont tout de même 15 % à également l’associer à la notion de plaisir ! Une qualification qui est ainsi davantage citée que les propositions « option » (10 %) et « calvaire » (7 %) pour définir la relation de la population aux tâches ménagères. Passer l’aspirateur et ranger sont les deux tâches ménagères qui se partagent la première place parmi les préférées des Français, s’ils pouvaient choisir. Elles culminent en effet toutes les deux à 22 % de citation, devant « s’occuper du linge » (17 %) puis « laver la vaisselle » (11 %). Cette répartition des favoris est cependant différente selon les femmes et les hommes. Ainsi, l’aspirateur serait préféré par 30 % des hommes, mais seulement 14 % des femmes. Elles privilégieraient en effet le rangement (27 %), davantage que les hommes (17 %). Cette activité est talonnée par l’envie de s’occuper du linge (25 %), qui ne concerne que peu d’hommes (8 %). En deuxième position, ces derniers préfèreraient en effet le lavage de la vaisselle (15 %).

Les tâches ménagères les plus genrées
Les hommes sont majoritairement concernés par le fait de vider les poubelles : 84 % disent qu’ils assument généralement cette tâche, contre 67 % des femmes, soit 17 points de plus. L’écart est également flagrant quand il s’agit des activités liées au soin du linge, en faveur des femmes cette fois. Le changement des draps (91 % de femmes, 53 % d’hommes) et le repassage (74 % vs 26 %) enregistrent des écarts de 38 et 48 points. La mise en route du lave-linge est aussi gérée en grande majorité par les femmes, avec un écart de 37 points (88 % de femmes vs 51 % d’hommes), tout comme le fait d’étendre le linge, qui compte un écart de 32 points (85 % femmes vs 53 % hommes). Des écarts de cet ordre sont également enregistrés quand il s’agit de dépoussiérer (38 points d’écarts : 49 % d’hommes vs 87 % de femmes), de nettoyer la salle de bain (37 points : 47 % vs 84 %) et les toilettes (38 points : 52 % vs 86 %).

La vaisselle, la plus partagée des tâches
La vaisselle est une tâche davantage partagée entre hommes et femmes. La vaisselle est ainsi faite par 69 % des hommes et 78 % des femmes, soit neuf points de différence. Le remplissage du lave-vaisselle est effectué par 58 % des hommes et 66 % des femmes (écart de huit points), la mise en route du lave-vaisselle par 59 % des hommes et 65 % des femmes (six points).

Baromètre réalisé par l’institut français poll&roll, du 4 au 8 janvier 2024, auprès d’un échantillon de 800 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img