Eligible au Kap Numerik 2024
23 C
La Réunion
mardi 5 mars 2024

Nouvelle évacuation de déchets dangereux

Publicitéspot_img

Les filières REP (responsabilité élargie des producteurs) ont mis la main à la poche pour financer l’affrètement d’un bateau pour évacuer des déchets dangereux et non dangereux vers Le Havre, fin novembre.

Le Syndicat de l’importation et du commerce de La Réunion, qui accompagne les éco-organismes animant ces filières, a coordonné l’opération. L’engorgement menaçait en effet certaines filières. L’an passé, un premier bateau avait été affrété pour évacuer 4 200 tonnes de déchets en souffrance. À titre exceptionnel, La Région avait mobilisé une enveloppe du FEDER (800 000 euros) pour cofinancer le transport de batteries, huiles usagées et autres boues hydrocarburées vers des filières de recyclage en métropole. Ces déchets s’accumulaient depuis deux ans en raison des perturbations du transport maritime mondial découlant de la crise sanitaire de 2020. La Région avait signifié son opposition à une nouvelle mobilisation de fonds européens pour financer ce qui est normalement à la charge des éco-organismes. Cette fois, la cargaison est constituée à la fois de déchets dangereux — des batteries pour l’essentiel du tonnage — mais aussi de déchets non dangereux, ce qui a permis de mutualiser le coût du bateau, affrété comme l’an passé par la compagnie Mer Union.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img