11.2 C
La Réunion
mercredi 22 mai 2024

Miels de La Réunion : objectif AOP

Publicitéspot_img

Comment faire reconnaître l’excellence des miels réunionnais ? Pour l’Association pour le développement de l’apiculture à La Réunion (ADAR), que préside Dominick Cerveaux, apiculteur à La Montagne, la solution passe par une appellation d’origine protégée qui, en distinguant le meilleur de la production locale, permettrait de structurer la filière sur une base exigeante.

Avant la problématique des miels importés non conformes, dénoncés par les apiculteurs métropolitains (voir Leader Réunion no 223, mai 2023), les apiculteurs réunionnais font face à celle de l’importation tout court et du besoin, pour y répondre, d’une identification d’origine réunionnaise garantie. Le marché local du miel est estimé à 700 tonnes par an. La production réunionnaise en couvre 350 tonnes. Pour l’essentiel distribuée en grande distribution et sur les marchés forains, l’offre est donc importée à 50 %. Le marché local offre en conséquence un fort potentiel de développement pour les producteurs locaux. À ce jour, le gros de la production de miel de qualité provient de 85 professionnels, dont une dizaine seulement vivent de leur métier. Pour les autres, il s’agit d’une activité secondaire quoique souvent importante et en croissance. L’ADAR fédère tous ces professionnels et les deux organisations de producteurs du secteur, la coopérative Coopémiel et le Syndicat apicole de La Réunion dans son conseil d’administration. La filière apparaît donc en ordre de marche pour avancer vers des objectifs communs. En tête de ces objectifs figure le projet d’une AOP (appellation d’origine protégée) des miels Réunion. Un projet déjà ancien, mais que relance avec conviction le président actuel de l’ADAR, Dominick Cerveaux.

Voyage d’étude en métropole au mois de septembre
Obtenir une AOP découle d’un long processus. L’instruction du dossier demande quatre à cinq ans. Une AOP doit en effet respecter un cahier des charges rigoureux défini par l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO). Néanmoins le dossier réunionnais a déjà de quoi convaincre en cochant plusieurs des principales cases. D’abord la typicité des miels réunionnais, qui comprennent les trois catégories des miels de baie rose, miels de letchi et miels de forêt. « Des miels purs, naturels, sans mélange, produits exclusivement par les abeilles, sans intervention humaine », insiste Dominick Cerveaux. Autre condition pour obtenir l’AOP, que remplissent les miels de La Réunion : toutes les opérations de miellerie, à commencer par l’extraction du miel des cadres de ruches, se déroulent dans la région de production : par la force des choses, La Réunion étant une île, tout se fait sur place, contrairement à certaines régions productrices de métropole. Le dossier réunionnais a pour autre atout le projet Mielomic, lancé en 2015, qui vise à caractériser par des mesures scientifiques les miels réunionnais qui pourront prétendre à l’AOP. Pour en savoir plus, une délégation d’apiculteurs de l’ADAR se déplace au mois de septembre en Corse, région ayant obtenu une AOP pour ses miels, ainsi qu’en Provence et en Occitane, ces deux régions bénéficiant d’une indication géographique protégée (IGP) pour leurs miels.

Une miellerie collective à Bras-Panon
L’association des apiculteurs réunionnais poursuit un projet de miellerie collective à Bras-Panon en lien avec l’objectif de l’AOP. La foire agricole de Bras-Panon étant déjà le grand rendez-vous annuel du miel réunionnais, il a paru logique de faire franchir un pas de plus à Bras-Panon en y localisant ce projet. En cours de discussion avec la municipalité, l’ADAR bénéficie du soutien du Crédit Agricole de La Réunion et d’un accompagnement du pôle de compétitivité en bioéconomie tropicale Qualitropic en lien avec l’Institut de la qualité et de l’agroécologie (IQUAE). Mettant à leur disposition un équipement d’extraction dernier cri, la miellerie s’adresserait aux apiculteurs souhaitant voir leurs miels estampillés AOP. Accessible au public, elle proposerait un parcours de découverte de l’univers de l’abeille et de la production de miel. Ce serait le lieu de référence pour acheter du miel réunionnais AOP.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img