12.2 C
La Réunion
vendredi 21 juin 2024

Maurice

Publicitéspot_img

La fréquentation touristique au beau fixe
L’île Maurice a accueilli un peu plus de 892 000 touristes par la voie des airs au cours des neuf premiers mois de l’année 2023, chiffre en très forte progression par rapport à 2022 (636 000), quand la crise sanitaire faisait encore sentir ses effets sur les déplacements internationaux. La fréquentation du pays n’a toutefois pas retrouvé son niveau d’avant crise (948 000 arrivées en 2019). La durée moyenne des séjours s’établit à 11,4 jours et évolue peu sur le long terme.Les Français de métropole restent, de loin, les plus nombreux (210 000 arrivées en neuf mois), devant les Britanniques (101 000), les Réunionnais (94 500), les Allemands (79 000), les Sud-Africains (73 000) et les Indiens (41 000).

285 millions de dollars d’exportations vers les États-Unis
L’île Maurice a exporté en 2022 pour 285 millions de dollars de marchandises vers les États-Unis, pays avec lequel sa balance commerciale est nettement bénéficiaire puisqu’elle a importé seulement pour 101 millions de marchandises américaines sur la même période. L’île sœur bénéficie depuis 2000 de l’African Growth and Opportunity Act, qui permet aux pays d’Afrique subsaharienne et de l’océan Indien d’exporter une longue liste de produits vers les USA sans quotas ni droits de douanes. Le prochain forum de l’AGOA est prévu début novembre à Johannesbourg. Les Mauriciens misent sur une reconduction de l’AGOA sans modification, ce qui devrait être le cas.

Baisse des ventes de Phoenix Beverages à La Réunion
Le volume des ventes de Phoenix Beverages a baissé de 4,4 % à La Réunion au terme de l’exercice 2022-2023, qui s’est terminé le 30 juin. Grâce à l’inflation, le chiffre d’affaires réunionnais de la société du groupe IBL a néanmoins augmenté légèrement, à 32 millions d’euros, et son bénéfice a fait de même, à 2,8 millions d’euros. Au cours de l’exercice écoulé, 16,3 % du chiffre d’affaires de Phoenix Beverages Limited et 23 % de son bénéfice d’exploitation ont été générés par ses activités à l’extérieur de Maurice. Le chiffre d’affaires global du groupe a atteint 10,6 milliards de roupies en 2022-2023 (environ 226 millions d’euros), en hausse de 17,7 % par rapport à 2022. Son résultat après impôts progresse fortement, à 732 millions de roupies (environ 15,6 millions de roupies).

Des ambitions dans l’éolien offshore
L’île Maurice, au mix électrique particulièrement carboné, s’est fixé des objectifs élevés en termes de progression des énergies renouvelables. Le pays a notamment lancé une première étude, financée par un fonds des Nations unies, sur le potentiel de l’éolien offshore. Il est estimé à 50 mégawatts à l’horizon 2030, selon les premiers chiffres communiqués par le gouvernement. Il reste à trouver les investisseurs pour l’exploiter.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

Article précédent
Article suivant
- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img