16.6 C
La Réunion
mardi 21 mai 2024

Le Groupe La Perrière ouvre un port sec à Pierrefonds

Publicitéspot_img

Le groupe La Perrière (LP Group) inaugure le 3 mai, sur le pôle logistique de la zone d’activité Roland-Hoarau, la plateforme de stockage intermédiaire Sud Conteneur Terminal, d’une capacité de 1 200 conteneurs. Une première et une avancée logistique majeure pour le territoire, qui va faciliter le transport et la livraison aux entreprises du Sud des marchandises importées par bateau.

Les plateformes de stockage intermédiaire, dits ports secs, se sont développés à travers le monde ces dernières années. Elles permettent de décongestionner les ports de déchargement, de maîtriser le coût du transport routier de conteneurs en massifiant le flux et de développer des pôles de services logistiques aux entreprises en micro-régions. C’est l’objectif de Sud Conteneur Terminal (SCT) à La Réunion. Spécialiste de la manutention portuaire et des services logistiques aux entreprises, LP Group prend l’initiative de créer un port sec à Pierrefonds pour mieux servir le bassin économique sud et sa dynamique de développement. On estime qu’un tiers des conteneurs déchargés à l’importation au port de la Pointe des Galets –126 300 EVP (Équivalent vingt pieds) manutentionnés en 2023 — sont en effet destinés au Sud de La Réunion. C’est un projet déjà ancien, resté sur le papier il y a 15 ans, malgré le soutien notamment de la CCI Réunion, qui voit le jour aujourd’hui grâce à cet opérateur privé. Le Groupe La Perrière investit plusieurs millions d’euros dans cet espace de trois hectares d’une capacité de 1 200 conteneurs, dont une quarantaine de conteneurs frigorifiques, offrant un service de grande qualité et une souplesse de fonctionnement bénéficiant à l’ensemble de la chaîne logistique. Grâce à ce site de stockage intermédiaire, les entreprises du bassin Sud ont encore plus l’assurance d’être livrées dans un délai de 24 à 48 heures. C’est une solution logistique supplémentaire proposée aux entreprises importatrices par la société Sud Conteneur Terminal, nouvelle filiale de LP Group.

Un tiers des conteneurs déchargés à l’importation à Port Réunion prennent le chemin du Sud.

Un transport en deux temps
À l’heure actuelle, le transport de conteneurs s’effectue essentiellement pendant la journée aux heures d’ouverture des entreprises destinataires (le matin et en début d’après-midi). Les rolltainers (camions disposant d’un bras articulé pour soulever les conteneurs) peuvent rarement transporter plus d’un conteneur par jour vers le Sud, compte tenu des distances à parcourir et des difficultés de circulation. Avec l’offre de Sud Conteneur Terminal, les conteneurs débarqués au Port Est et destinés au marché sud seront acheminés par navette vers Pierrefonds en fin de journée ou début de soirée. Ils seront alors disponibles pour les clients dès le lendemain pour la livraison « du dernier kilomètre ». Ce système permet d’optimiser les moyens de transport, déployés le matin pour la livraison des clients des bassins économiques Nord et Est, puis en seconde partie de journée pour effectuer les navettes vers le Sud. On voit tout l’avantage d’un tel système qui profite de la plus grande fluidité du trafic en fin d’après-midi et début de soirée. Les livraisons se font finalement plus sûrement et rapidement et les transporteurs augmentent le nombre de leurs livraisons. De son côté, Port Réunion est libéré d’une partie de ses conteneurs en attente d’être livrés, ce qui veut dire moins d’attente le matin pour la file des camions à l’entrée du port.

Le port sec permet de mieux organiser
le transport de conteneurs vers le sud malgré les embouteillages.

Réunion Pierrefonds, nouvelle destination de fret maritime
La nouvelle filiale du Groupe La Perrière est dirigée par Christophe Guenneguez, par ailleurs directeur de Réunion Inland, l’entreprise de services logistiques du groupe. Six postes de travail devraient être créés lorsque l’installation aura trouvé son rythme. L’inauguration officielle du 3 mai s’est faite en présence du président de LP Group, Arnault Brac De La Perrière, et de nombreux acteurs économiques. Débuté il y a plusieurs mois, un travail d’explication se poursuit auprès de l’ensemble des parties concernées : compagnies maritimes, industriels, importateurs, commerçants, transporteurs, transitaires, etc. Ce projet a été présenté, en particulier, aux compagnies maritimes afin qu’elles intègrent dans leurs offres de fret une nouvelle destination : Réunion Pierrefonds. « Nous avons choisi ce lieu d’implantation car le Sud est une région très dynamique sur les plans économique, commercial, démographique. L’objectif est de parvenir à servir plus efficacement les clients du Sud. Notre port sec rapproche les marchandises de leurs destinataires finaux et les transporteurs peuvent optimiser leur outil de travail en augmentant le nombre de rotations effectuées. Face au problème des embouteillages et de congestion portuaire, c’est la possibilité d’un meilleur étalement du transport de conteneurs. De plus, cette solution permet également au client de restituer son conteneur vide à Pierrefonds et non plus au Port Est. »

Le site de stockage de trois hectares possède un système performant d’évacuation des eaux souillées. Le personnel y circulera à l’aide de vélos à assistance électrique.

Pas de changement dans les formalités douanières
La plateforme Sud Conteneur Terminal a le statut d’installation de stockage temporaire (IST). Aucune perte de temps dans les formalités douanières qui continuent de se faire au port maritime, même lorsque le conteneur est arrivé au port sec. L’ensemble des procédures réglementaires relatives à la traçabilité des marchandises est assuré par le nouveau site, connecté au système d’information reliant tous les acteurs du transport et de la logistique réunionnais. Tout comme au Port, les marchandises sont libérées une fois les formalités réalisées. Grâce au système de reconnaissance automatisée des plaques minéralogiques et des numéros de conteneur, la traçabilité de la marchandise est garantie pendant la durée de stockage à Sud Conteneur Terminal. Enfin, la plateforme s’adresse également aux entreprises exportatrices du Sud : elle a vocation à servir dans l’autre sens. Un conteneur destiné à l’export déposé au port sec sera pris en charge le lendemain par les navettes retour pour Port Réunion.

L’ENTREPÔT FRIGORIFIQUE DE RÉUNION INLAND
LP Group est à l’origine d’un autre équipement récent d’importance : l’entrepôt frigorifique de Réunion Inland entré en exploitation au Port en décembre 2023. L’équipement a comblé le manque d’installation frigorifique de grand volume sur la zone d’activité portuaire. D’une capacité de stockage de quelques 3 500 palettes, cet entrepôt frigorifique est équipé de chambres froides à — 22 degrés. Il répond principalement aux besoins des importateurs de surgelés alimentaires, secteur en développement à La Réunion.

LES DEUX PILIERS DU GROUPE LA PERRIÈRE
Issu de la reprise du Groupe Georges Michel par Jean de La Perrière en 2003, LP Group répartit son activité entre deux grands métiers. Le maritime : avec une agence maritime, la manutention portuaire et la logistique en sec et frigorifique. La mobilité : avec la location de véhicules (LP Group représente Avis et Budget à La Réunion, Mayotte et Maurice) et la mobilité douce avec les vélos à assistance électriques pour entreprises et collectivités via sa filiale Cirkul.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img