Eligible au Kap Numerik 2024
24 C
La Réunion
jeudi 22 février 2024

LA REUNION, LABORATOIRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

Publicitéspot_img

Bourbon Composites tropicalise l’assainissement par les plantes. Du carton recyclé sera bientôt produit à La Réunion. Premier volet, avec ces deux exemples, des nouveaux horizons de l’innovation réunionnaise. Ou comment La Réunion, en cherchant des solutions à ses problématiques, peut contribuer à résoudre celles de nombreux autres territoires, dans le proche océan Indien et à travers le monde.

Bourbon Composites végétalise l’assainissement non collectif (non relié au tout-à-l’égout) avec une solution de bacs plantés de végétaux tropicaux « made in La Réunion » qui se substitue à l’habituelle fosse septique. Déjà opérationnel en collectif et en semi-collectif (structures abritant plus de vingt personnes), ainsi que pour les installations industrielles et agricoles, l’assainissement par les plantes de l’entreprise bénédictine le sera, courant 2024, pour les logements individuels non raccordés à un réseau : entre réhabilitation d’équipements et constructions neuves, le marché de l’assainissement individuel non collectif est évalué à 180 000 unités. Réalisé par le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), un dernier essai d’une durée d’un an est en cours sur la STEP de Saint-Benoît : il doit définitivement valider la solution à base de plantes tropicales conçue par Bourbon Composites. Cette validation permettra à l’entreprise d’obtenir l’agrément ministériel l’autorisant à commercialiser sa solution aux particuliers. Le fabricant réunionnais de produits en résine et en fibre de verre — parmi lesquels les fosses septiques — ouvre un nouveau champ à son activité.

Tout est fait localement

Le bac avant son recouvrement par les plantes.

L’assainissement par les plantes est une technique d’épuration des eaux usées éprouvée en zone tempérée. En métropole, l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE), avec lequel l’entreprise réunionnaise a collaboré, possède une expertise reconnue dans ce domaine. Plus près de nous, l’assainissement par les plantes se pratique à Mayotte depuis 2006 dans des groupes de logements collectifs. L’innovation réunionnaise tient à la tropicalisation et à une application plus large du procédé. Elle a demandé cinq ans de recherche et développement pour aboutir au choix très étudié d’espèces végétales cultivées localement composant le filtre planté. « Nous ne sommes pas partis de rien, mais notre solution est encore plus performante. Grâce au climat tropical dont bénéficie La Réunion, l’épuration par nos plantes est plus efficace qu’une fosse sceptique ou qu’une microstation d’épuration », affirme Cédric Gonneau, ingénieur environnemental spécialisé dans la phytoépuration recruté par Bourbon Composites pour concevoir et mener à bien ce projet. Une nouvelle entité a été créée pour son exploitation : Nature’OPure. Entre les plantes cultivées à La Réunion et le bac fabriqué à Saint-Benoît, la solution est totalement réunionnaise.

Une solution écologique et économique

Cédric Gonneau, ingénieur environnemental,
responsable de Nature O’Pure

Visuellement, le filtre planté ne se distingue pas d’un massif ordinaire de jardins. « C’est un parterre de plantes à l’intérieur d’un bac. Sa dimension varie en fonction de la taille et des besoins d’assainissement du site, évalués à partir du nom d’usagers. L’eau arrive naturellement par gravitation au niveau de la zone de traitement. Les bactéries font leur travail de dégradation de la matière organique comme elles le faisaient dans une fosse septique. On ne voit pas ce qui se passe sous les plantes et on ne sent rien. » Outre sa valeur écologique, le procédé demande moins de place qu’une fosse septique et aucun entretien. « La solution végétale est plus compacte. Elle est conforme à la réglementation d’assainissement sans avoir besoin d’une surface d’épandage de sécurité à l’inverse de la fosse septique », explique Cédric Gonneau. Plus besoin de vidange : l’entretien se limite à un simple geste de jardinier de temps à autre pour élaguer le massif, couper les tiges jaunies. Il n’y a rien à replanter : les végétaux se régénèrent d’eux-mêmes. Ce qui signifie aussi la gratuité de l’entretien : aucun produit à acheter, pas de réparation ni de pièces défectueuses à remplacer. « En plus d’un prix compétitif du bac par rapport à la fosse septique, cette absence d’entretien fait la différence en termes de coût de revient », juge Cédric Gonneau.

Le marché de l’assainissement des entreprises

Le projet a été labellisé par Qualitropic en 2019, ce qui lui a ouvert, entre autres, les portes de l’INRAE. Plus de 200 espèces végétales ont été testées. Cinq ont été sélectionnées. « Des plantes locales, produites à La Réunion et disponibles toute l’année », décrit Cédric Gonneau. Une vingtaine de tests, à 95 % positifs, ont validé la formule. Pour cette fourniture d’un nouveau genre, Bourbon Composite travaille avec des horticulteurs. Le premier chantier concerne l’assainissement des eaux usées des dortoirs du gîte de Belouve. La solution de Nature’OPure suscite beaucoup d’intérêt dans le milieu des écolodges et de l’hôtellerie locale. Également chez des agriculteurs qui y voient un moyen écologique de traitement de leurs eaux de lavage. Nature’OPure regarde aussi le marché des PME non raccordées au tout-à-l’égout. Aux entreprises, Cédric Gonneau rappelle : « Notre solution n’exige aucun périmètre de sécurité et elle s’intègre dans le cadre paysager existant. »

Le fabricant réunionnais de produits en résine et fibre de verre ouvre un nouveau champ d’activité

LE PREMIER ESSAI DÉCENTRALISÉ DU CSTB

C’est la première fois que le CSTB accepte de mener un essai de certification en dehors de sa plateforme d’essais de Nantes. Comme tout procédé en rapport avec le bâtiment, la solution de phytoépuration de Nature’OPure a besoin de l’aval technique du CSTB. L’emploi de plantes tropicales rendant l’essai impossible en métropole, il est réalisé à La Réunion.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img