18.7 C
La Réunion
dimanche 23 juin 2024

Alamari, l’armoire ouverte aux vents du destin

Publicitéspot_img

Ālamārī signifie « armoire » en gujarati. Signé du designer réunionnais Yassine Ben Abdallah, ce mobilier en bois de tamarin évoque l’histoire de l’entreprise et de la famille Ravate.

Il y a un an, la Fondation Issop Ravate accueillait une résidence d’artiste dans le magasin historique du groupe Ravate au cœur de Saint-Denis. Après plusieurs mois de recherches et de réflexion, Yassine Ben Abdallah, designer-chercheur originaire du Port et double lauréat à la Design Parade de Hyères 2023, a dévoilé son œuvre le 8 mars à Saint-Denis. Une restitution qui restera dans les mémoires. Si le groupe Ravate a toujours œuvré pour des causes sociales et environnementales, la Fondation Issop Ravate s’ouvre désormais à l’art et à la culture. « Une résidence d’artiste, c’est un mariage entre deux mondes, l’art et l’entreprise. C’est aussi l’occasion de créer des interactions, de l’inattendu et de la découverte entre un artiste et l’ensemble des acteurs de l’entreprise. À travers notre histoire, Yassine raconte celle d’une famille indo-musulmane, d’une communauté parmi tant d’autres à La Réunion, d’une famille créole », a expliqué Louqman Ravate, en charge de la Fondation Issop Ravate. La sélection des artistes avait été orchestrée par le fonds Réunion des Talents, en partenariat avec la direction des affaires culturelles. Pendant trois mois, l’artiste a réalisé un travail d’enquête, effectuant des entretiens avec les membres de la famille, les collaborateurs et La Maison de l’Héritage du Gujarat.

Toutes les actus du commerce et de la grande distribution à La Réunion
Je m'inscris à la Newsletter

- Publicité -

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici

Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

- Publicité -spot_img

Derniers articles

Publicitéspot_img